Citations Considérait

Citations Considérait: Il considérait les étoiles comme des chants d'amour que Dieu avait écrits pour lui. -Pat Conroy


Citations Considérait: Elle considérait toute vie humaine comme un dur combat pour lequel il fallait être aguerri. -André Maurois


elle-considérait-toute-vie-humaine-un-dur-combat-lequel-fallait-être-aguerri
Citations Considérait: Elle considérait que l'argent constituait un sixième sens sans lequel il était difficile de jouir des cinq autres. -Clara Obligado


elle-considérait-l'argent-constituait-un-sixième-sens-lequel-était-difficile-de-jouir-cinq-autres
Citations Considérait: On n'agirait jamais, si l'on considérait le poids immense des choses et la faiblesse de l'homme. C'est pourquoi il faut agir et penser son action. -Emile Chartier


Citations Considérait: Si la France considérait la liberté d'expression comme valeur suprême, ce n'est pas un policier qu'il fallait mettre devant Charlie Hebdo mais deux cents. -Will Self


si-france-considérait-liberté-d'expression-valeur-suprême-n'-un-policier-qu'-fallait-mettre-devant-charlie-hebdo-deux-cents
Citations Considérait: Et celui qui considérait pas la parole de l'Éternel laissa ses serviteurs et ses troupeaux dans les champs. -Exodus 09:21


Citations Considérait: Il considérait la religion comme une sanction morale de la loi, l'une et l'autre ayant été inventées par les hommes pour régler les rapports sociaux. -Guy de Maupassant


Citations Considérait: Elle considérait ses soupirants comme autant d'hommes à qui ses revenus rendraient service et leur était presque reconnaissante de bien vouloir s'embarrasser d'elle pour pouvoir utiliser son argent. -Anthony Trollope


Citations Considérait: Où serait la spécialité de l'artiste, s'il ne considérait certains détails comme inviolables ? Ainsi, alternance des rimes masculines et féminines. Pas d'emportement qui ne doive la respecter. Cela est irritant, cela est chinois, mais sans cela, tout se défait. -Paul Valéry


Citations Considérait: L'un des problèmes qui m'inquiétait profondément en prison, concernait la fausse image que j'avais sans le vouloir projetée dans le monde ; on me considérait comme un saint. Je ne l'ai jamais été, même si l'on se réfère à la définition terre à terre selon laquelle un saint est un pécheur qui essaie de s'améliorer. -Nelson Mandela


Citations Considérait: Car Dieu dans le commandement qu'il fit à l'homme ne considérait que son obéissance, vertu qui est la mère et la gardienne de toutes les vertus, puisque la créature raisonnable a été créée de sorte, que rien ne lui est plus utile que d'être soumise à son Créateur, ni rien plus pernicieux que de faire sa propre volonté. -Augustin d'Hippone


Citations Considérait: Les Jivaros. Des indigènes rejetés par leur propre peuple, le peuple des Shuars, qui les considérait comme des êtres avilis et dégénérés par les habitudes des Apaches, autrement dit les Blancs. -Luis Sepulveda


Citations Considérait: Il y avait des jours où tout vous réussissait, où comme une batterie prête à faire feu l’on irradiait la force. Le destin n’était plus alors une route incertaine que l’on considérait avec inquiétude, arrêté aux carrefours de la vie, mais un jardin merveilleux dont on ouvrait triomphalement les portes et cueillait d’une main assurée les fleurs et les fruits. -Ernst Jünger


Citations Considérait: C'est grâce à ma mère que j'ai appris que lire n'était pas un devoir, mais une récompense, grâce à elle que j'ai eu l'intuition d'un vérité essentielle : la plupart des gens sont enfermés dans une existence solitaire, une vie restreinte par le manque et l'absence d'imagination ; des limites que ne connaissent pas les lecteurs. Vous ne pouvez pas créer un écrivain sans créer d'abord un lecteur, et c'est ce que ma mère a fait de moi. En outre, même si je n'avais plus l'âge de m'intéresser à ses livres, ceux-ci participèrent à la fabrication de l’écrivain que je deviendrais plus tard, un écrivain qui, contrairement à beaucoup d'autres formés à l'Université, ne considérait pas le mot intrigue comme un gros mot, qui faisait attention au public et au rythme, et qui se montrait peu tolérant vis-à-vis des prétentions littéraires. -Richard Russo


Citations Considérait: Jadis, il avait développé toute une théorie sur l'adultère dans les classes populaires, bien plus délicat et complexe que dans les autres. Dans les milieux culturellement forts, comme le sien, on le considérait comme une dimension inhérente au couple, une sorte de dérivatif inévitable, que le discours savait commenter et relativiser ; on y croisait des Emma Bovary, des Don Juan, et l'on comptait souvent sur la littérature pour légitimer un coup tiré en douce. Chez les grands bourgeois, on prenait l'adultère pour un mal nécessaire, à ranger dans le même tiroir que les maladies vénériennes : ça tombait tôt ou tard, mais ça se soignait. En revanche, pour ceux qui n'avaient recours ni au luxe ni au romanesque, la chose se compliquait de modalités pratiques, recherche d'un lieu pour abriter les ébats, jonglerie avec un emploi du temps souvent réglé au quart d'heure. Plus que d'adultère, il s'agissait de cocufiage, vécu dans la honte et la trahison. Le cinq à sept sombrait dans la tragédie grecque, et la liaison durable dans le crime de bigamie. -Tonino Benacquista


Citations Considérait: Il ne sous-estimait jamais le moment magique qu'est pour un homme le choix de son métier. Sachant bien que la vie est trop courte pour que ce choix ne soit pas irréparable, il avait été angoissé de constater qu'aucun métier ne l'attirait spontanément. Avec scepticisme, il avait examiné l'éventail des possibilités qui s'offraient : les procureurs qui consacrent toute leur vie à la persécution des autres : les instituteurs, souffre-douleur des enfants mal élevés ; les disciplines techniques, dont le progrès apporte avec un petit avantage une énorme nocivité ; le bavardage aussi sophistiqué que vide des sciences humaines ; l'architecture intérieure (elle l'attirait en raison du souvenir de son grand-père qui était menuisier) complètement asservie aux modes qu'il détestait ; le métier des pauvres pharmaciens réduits à être des vendeurs de boîtes et de flacons. Quand il se demandait : quel métier choisir pour toute ma vie ? son for intérieur tombait dans le plus embarrassé des silences. Si, à la fin, il s'était décidé pour la médecine, il n'avait obéi à aucune attirance secrète mais à un idéalisme altruiste : il considérait la médecine comme la seule occupation incontestablement utile à l'homme et dont les progrès techniques apportent le minimum d'effets négatifs. -Milan Kundera