Voici l'alternative passionnelle, en forme d'étau, vers laquelle les sociétés antijeunes poussent leur jeunesse, prêtes à tout sauf à voir remis en cause leurs bien-fondés par une nouvelle génération viscéralement passionnée et légitimement pas d'accord. L'abrutissement religieux ou l'abrutissement nationaliste, la haine des mécréants ou la xénophobie.


voici-l'alternative-passionnelle-forme-d'étau-vers-laquelle-socis-antijeunes-poussent-jeunesse-prê-à-sauf-à-voir-remis-cause-leurs
vincent cespedesvoicil'alternativepassionnelleformed'étauverslaquellesociétésantijeunespoussentjeunesseprêtessaufvoirremiscauseleursbienfondésunenouvellegénérationviscéralementpassionnéelégitimementd'accordl'abrutissementreligieuxl'abrutissementnationalistehainemécréantsxénophobievoici l'alternativel'alternative passionnelleen formeforme d'étauvers laquellelaquelle lesles sociétéssociétés antijeunesantijeunes poussentpoussent leurleur jeunesseprêtes àtout saufsauf àà voirvoir remisremis enen causecause leurspar uneune nouvellenouvelle générationgénération viscéralementviscéralement passionnéepassionnée etet légitimementlégitimement paspas d'accordl'abrutissement religieuxreligieux ouou l'abrutissementl'abrutissement nationalistela hainehaine desdes mécréantsmécréants oula xénophobievoici l'alternative passionnelleen forme d'étauvers laquelle leslaquelle les sociétésles sociétés antijeunessociétés antijeunes poussentantijeunes poussent leurpoussent leur jeunesseprêtes à toutà tout sauftout sauf àsauf à voirà voir remisvoir remis enremis en causeen cause leurspar une nouvelleune nouvelle générationnouvelle génération viscéralementgénération viscéralement passionnéeviscéralement passionnée etpassionnée et légitimementet légitimement paslégitimement pas d'accordl'abrutissement religieux oureligieux ou l'abrutissementou l'abrutissement nationalistela haine deshaine des mécréantsdes mécréants oumécréants ou laou la xénophobie

De la compassion, nous glissons parfois vers la complaisance. A ceux qui ont souffert de l’arrogance, coloniale, du racisme, de la xénophobie, nous pardonnons les excès de leur propre arrogance nationaliste, de leur propre racisme et de leur propre xénophobie, et nous nous désintéressons par là-même du sort de leurs victimes, du moins tant que le sang n’a pas coulé à flots.Loin d'être un effort d'abstraction, comme on le prétend parfois, le passage au monothéisme n'est qu'un élan vers l'abrutissement.Si c’est légitimement que les parents se mettent en colère contre les enfants, il est certes, sans objet, de résister et de ne pas demander à obtenir le pardon ; si ce n’est pas légitimement mais d’une manière déraisonnable, il est tout à fait ridicule d’enflammer leur déraison en nourrissant sa propre colère, et de ne pas chercher, par d’autres dispositions, à les changer en parents bienveillants.Je ne me suis jamais remis de mon enfance envolée. Les gens célèbrent leur anniversaire joyeusement avec un gâteau, des bougies, des textos… Pour moi, chaque année qui passe est un coup de poignard dans ma jeunesse, un pas de plus vers la mort.Dans une société industrielle qui confond travail et productivité, la nécessité de produire a toujours été antagoniste au désir de créer. Que reste-t-il d'étincelle humaine, c'est-à-dire de créativité possible, chez un être tiré du sommeil à six heures chaque matin, cahoté dans les trains de banlieue, assourdi par le fracas des machines, lessivé, tué par les cadences, les gestes privés de sens, le contrôle statistique, et rejeté vers la fin du jour dans les halls de gares, cathédrales de départ pour l'enfer des semaines et l'infime paradis des week-ends, où la foule communie dans la fatigue et l'abrutissement ?.La presse est une école d'abrutissement parce qu'elle dispense de penser.