Une passion profonde dans un cœur vierge conserve son instinct, et l'instinct vaut quelquefois mieux que l'expérience. Tout calcul apporte avec lui une vertu refroidissante.


une-passion-profonde-un-cœur-vierge-conserve-instinct-l'instinct-vaut-quelquefois-mieux-l'expérience-tout-calcul-apporte-lui-une-vertu
madame de girardinunepassionprofondeuncœurviergeconserveinstinctl'instinctvautquelquefoismieuxl'expériencecalculapporteluiuneverturefroidissanteune passionpassion profondeprofonde dansdans unun cœurcœur viergevierge conserveconserve sonson instinctet l'instinctl'instinct vautvaut quelquefoisquelquefois mieuxmieux queque l'expériencetout calculcalcul apporteapporte avecavec luilui uneune vertuvertu refroidissanteune passion profondepassion profonde dansprofonde dans undans un cœurun cœur viergecœur vierge conservevierge conserve sonconserve son instinctet l'instinct vautl'instinct vaut quelquefoisvaut quelquefois mieuxquelquefois mieux quemieux que l'expériencetout calcul apportecalcul apporte avecapporte avec luiavec lui unelui une vertuune vertu refroidissante

Grâce à son esprit, l’homme peut se représenter son but et se donner les moyens efficaces de l’atteindre. Mais entre l’instinct et la volonté humaine, il n’y a aucune différence, la volonté devenant juste un instinct conscient de lui-même.Ne t'abandonne pas tout entier à l'instinct ni à la volonté ; l'instinct est une sirène, la volonté un despote.La passion pour la gloire. Une passion qui est l'instinct de toutes les grandes âmesC'est une grande chose que l'instinct ; j'ai été poltron par instinct.Le cœur suit son instinct, et il ne connaît que la séparation quand plus rien ne lui convient.Seul un être humain peut inventer des gestes rituels dans l’espoir d’influencer en sa faveur le monde extérieur. Tandis que l’animal, fidèle à son instinct, vaque tranquillement à ses occupations, l’homme doué de raison et d’imagination perd la moitié de son temps et de son énergie à faire des choses complètement idiotes. Avec le temps, il est vrai, l’expérience lui apprend que les formules magiques et les gestes rituels ne lui donnent pas ce qu’il demande. Mais, jusqu’à ce que l’expérience le lui ait appris – et il met étonnamment beaucoup de temps à apprendre –, l’homme, à bien des égards, se conduit de façon infiniment plus stupide que l’animal.