Une maladie, un deuil, on en parle.. mais un chagrin d’amour scelle les mots au bord des lèvres comme si une incompréhensible pudeur devait les retenir nous empêchant de les communiquer aux autres.


une-maladie-un-deuil-on-parle-un-chagrin-damour-scelle-mots-bord-lèvres-une-incompréhensible-pudeur-devait-retenir-empêchant-de
eve belisleunemaladieundeuilonparlechagrind’amourscellemotsbordlèvresuneincompréhensiblepudeurdevaitretenirempêchantdecommuniquerauxautresune maladieun deuilon enen parlemais unun chagrinchagrin d’amourd’amour scellescelle lesles motsmots auau bordbord desdes lèvreslèvres commesi uneune incompréhensibleincompréhensible pudeurpudeur devaitdevait lesles retenirretenir nousnous empêchantempêchant dede lesles communiquercommuniquer auxaux autreson en parlemais un chagrinun chagrin d’amourchagrin d’amour scelled’amour scelle lesscelle les motsles mots aumots au bordau bord desbord des lèvresdes lèvres commelèvres comme sicomme si unesi une incompréhensibleune incompréhensible pudeurincompréhensible pudeur devaitpudeur devait lesdevait les retenirles retenir nousretenir nous empêchantnous empêchant deempêchant de lesde les communiquerles communiquer auxcommuniquer aux autres