Une femme disait à un de ses amis pour s'excuser de ses amants: Qu'est-ce que vous voulez que je fasse quand il pleut et que je m'ennuie?


une-femme-disait-à-un-de-amis-s'excuser-de-amants-qu'-voulez-fasse-pleut-m'ennuie
edmond et jules de goncourtunefemmedisaitundeamiss'excuseramantsqu'estcevoulezfassepleutm'ennuieune femmefemme disaitdisait àà unun dede sesses amisamis pourpour s'excusers'excuser dede sesses amantsvous voulezvoulez queje fassefasse quandil pleutpleut etje m'ennuieune femme disaitfemme disait àdisait à unà un deun de sesde ses amisses amis pouramis pour s'excuserpour s'excuser des'excuser de sesde ses amantsque vous voulezvous voulez quevoulez que jeque je fasseje fasse quandfasse quand ilquand il pleutil pleut etpleut et queque je m'ennuieune femme disait àfemme disait à undisait à un deà un de sesun de ses amisde ses amis pourses amis pour s'excuseramis pour s'excuser depour s'excuser de sess'excuser de ses amantsque vous voulez quevous voulez que jevoulez que je fasseque je fasse quandje fasse quand ilfasse quand il pleutquand il pleut etil pleut et quepleut et que jeet que je m'ennuieune femme disait à unfemme disait à un dedisait à un de sesà un de ses amisun de ses amis pourde ses amis pour s'excuserses amis pour s'excuser deamis pour s'excuser de sespour s'excuser de ses amantsque vous voulez que jevous voulez que je fassevoulez que je fasse quandque je fasse quand ilje fasse quand il pleutfasse quand il pleut etquand il pleut et queil pleut et que jepleut et que je m'ennuie

Une femme disait à un de ses amis pour s'excuser de ses amants : Qu'est-ce que vous voulez que je fasse quand il pleut et que je m'ennuie ?La réputation d'une femme a contre elle les emportements de son cœur, l'indiscrétion probable de ses amants, la maladresse de son mari, la fatuité de ses amis et la langue de ses amies. C'est miracle que quelques-unes résistent à tant d'attaques.Il y a telle femme qui aime mieux son argent que ses amis, et ses amants que son argent.Rien ne remplace l'attachement, la délicatesse et le dévouement d'une femme ; on est oublié de ses frères et de ses amis ; on est méconnu de ses compagnons : on ne l'est jamais de sa mère, de sa sœur ou de sa femme.Quand on est heureux, il semble que l'on en soit fier ; que le bonheur n'est pas jeté au hasard ; mais que le choix que la fortune fait de vous pour vous caresser est une preuve et un témoignage de votre mérite ; vous voulez faire confidence de votre félicité à tout le monde, vous l'affichez sur votre face, et vous semblez réclamer comme un droit l'amitié et la vénération, en votre qualité d'élu de Dieu, qui vous grandit et vous approche de lui par ses faveurs, par ses marques d'affection, comme fait un prince pour ses favoris ! et vous êtes certain que personne ne refusera d'entrer en partage de vos joies et de vos délices.Et Ohola prostituée quand elle était à moi; et elle se passionna pour ses amants, les Assyriens ses voisins,