Un homme qui a chu n'est pas déchu... à condition qu'il choie bien !


un-homme-a-chu-n'-déchu-à-condition-qu'-choie-bien
raymond devosunhommechun'estdéchuconditionqu'ilchoiebienun hommehomme quichu n'estn'est paspas déchudéchu àà conditioncondition qu'ilqu'il choiechoie bienbienun homme quiqui a chua chu n'estchu n'est pasn'est pas déchupas déchu àdéchu à conditionà condition qu'ilcondition qu'il choiequ'il choie bienchoie bienhomme qui a chuqui a chu n'esta chu n'est paschu n'est pas déchun'est pas déchu àpas déchu à conditiondéchu à condition qu'ilà condition qu'il choiecondition qu'il choie bienqu'il choie bienun homme qui a chuhomme qui a chu n'estqui a chu n'est pasa chu n'est pas déchuchu n'est pas déchu àn'est pas déchu à conditionpas déchu à condition qu'ildéchu à condition qu'il choieà condition qu'il choie biencondition qu'il choie bien

Dans ce monde déchu, voilà notre condition. Chaque bonheur représente un rayon de lumière entre les ombres, toute gaieté est associé au chagrin. Il n'est pas de naissance qui ne rappelle une mort, pas de victoire qui n'évoque une défaite.La tradition biblique rapporte que la félicité du premier homme avant la chute avait pour condition l’absence de travail, l’oisiveté. L’homme déchu a conservé le goût de l’oisiveté, mais la malédiction pèse sur l’homme non pas seulement parce que nous devons gagner notre pain à la sueur de notre front mais parce que, en vertu de notre nature, nous ne pouvons être à la fois oisifs et en paix.Demain tu seras un homme, et libre, à condition que tu ne retournes pas d'où l'éducation te détourne, à condition que ça ne te retourne plus.Un homme d'humble condition qui se comporte avec arrogance est copieusement détesté. Un homme de grande condition qui se comporte avec modestie est hautement respecté.L'homme est entraîné par son esprit à des souffrances qui sont bien au-dessus de sa condition.Avec quoi l'homme se consolera-t-il d'un déchéance ? sinon avec ce qui l'a déchu.