Un peu de mal est parfois plus intolérable que beaucoup de mal.


un-de-mal-parfois-plus-intolérable-beaucoup-de-mal
eric-emmanuel schmittundemalparfoisplusintolérablebeaucoupmalun peupeu dede malmal estest parfoisparfois plusplus intolérableintolérable queque beaucoupbeaucoup dede malun peu depeu de malde mal estmal est parfoisest parfois plusparfois plus intolérableplus intolérable queintolérable que beaucoupque beaucoup debeaucoup de malun peu de malpeu de mal estde mal est parfoismal est parfois plusest parfois plus intolérableparfois plus intolérable queplus intolérable que beaucoupintolérable que beaucoup deque beaucoup de malun peu de mal estpeu de mal est parfoisde mal est parfois plusmal est parfois plus intolérableest parfois plus intolérable queparfois plus intolérable que beaucoupplus intolérable que beaucoup deintolérable que beaucoup de mal

Un peu de mal avoué dispense de reconnaître beaucoup de mal caché. -Roland Barthes
un-de-mal-avoué-dispense-de-reconnaître-beaucoup-de-mal-caché
Une jeune fille appelle et demande, Est -ce que ça fait mal beaucoup à mourir? Eh bien, ma chérie, je lui dis, oui, mais ça fait mal beaucoup plus de continuer à vivre. -Chuck Palahniuk
une-jeune-fille-appelle-demande-est-ça-mal-beaucoup-à-mourir-eh-bien-chérie-lui-dis-oui-ça-mal-beaucoup-plus-de-continuer-à-vivre