Tout travail est noblesse que l’on accroche à une étoile.


tout-travail-noblesse-lon-accroche-à-une-étoile
raoul follereautravailnoblessel’onaccrocheuneétoiletout travailtravail estest noblessenoblesse queque l’onl’on accrocheaccroche àà uneune étoiletout travail esttravail est noblesseest noblesse quenoblesse que l’onque l’on accrochel’on accroche àaccroche à uneà une étoiletout travail est noblessetravail est noblesse queest noblesse que l’onnoblesse que l’on accrocheque l’on accroche àl’on accroche à uneaccroche à une étoiletout travail est noblesse quetravail est noblesse que l’onest noblesse que l’on accrochenoblesse que l’on accroche àque l’on accroche à unel’on accroche à une étoile

Tout travail est noblesse que l'on accroche à une étoile.Accroche ton chariot à une étoile.Si tu veux creuser ton sillon droit, accroche ta charrue à une étoile.Accroche-toi à ce qui est bon, même si c'est une poignée de terre. Accroche-toi à ce que tu crois, même si c'est un arbre solitaire. Accroche-toi à ce que tu dois faire, même si tu dois partir loin d'ici.En fin de compte, qu'est-ce que la liberté ? Diriger nos pas chancelants dans la nuit polaire vers une étoile que nous avons choisie tout en sachant pertinemment que nous ne l'atteindrons jamais. Mais pourquoi avons-nous choisi une étoile ? Parce qu'il fait sombre, à l'évidence. - Une question en amène une autre, les questions s'enchaînent et la chaîne est ininterrompue.Lorsque tout va mal dans notre vie, il suffit, certaines nuits, de lever les yeux dans le noir, pour découvrir, exactement au-dessus de notre tête, une étoile un peu plus grosse et brillante que les autres : la fameuse étoile du réconfort. On la fixe un moment : son seul éclat nous donne une énergie nouvelle.