Si l’on passait l’année entière en vacances ; s’amuser serait aussi épuisant que travailler.


si-lon-passait-lannée-entière-vacances-samuser-serait-épuisant-travailler
william shakespearel’onpassaitl’annéeentièrevacancess’amuserseraitépuisanttravaillersi l’onl’on passaitpassait l’annéel’année entièreentière enen vacancesvacancess’amusers’amuser seraitserait aussiaussi épuisantépuisant queque travaillersi l’on passaitl’on passait l’annéepassait l’année entièrel’année entière enentière en vacancesen vacancess’amuser seraits’amuser serait aussiserait aussi épuisantaussi épuisant queépuisant que travaillersi l’on passait l’annéel’on passait l’année entièrepassait l’année entière enl’année entière en vacancesentière en vacancess’amuser serait aussis’amuser serait aussi épuisantserait aussi épuisant queaussi épuisant que travaillersi l’on passait l’année entièrel’on passait l’année entière enpassait l’année entière en vacancesl’année entière en vacancess’amuser serait aussi épuisants’amuser serait aussi épuisant queserait aussi épuisant que travailler

Si l'on passait l'année entière en vacances ; s'amuser serait aussi épuisant que travailler. -William Shakespeare
si-l'on-passait-l'année-entière-vacances-s'amuser-serait-épuisant-travailler
Si l'on passait l'année entière en vacances; s'amuser serait aussi épuisant que travailler. -William Shakespeare
si-l'on-passait-l'année-entière-vacances-s'amuser-serait-épuisant-travailler
Un miracle de vacances serait encore insérer dans mes vêtements après les vacances.
un-miracle-de-vacances-serait-insérer-vêtements-après-vacances
Année après année, nous apprenons que, dans cette agitation, la vie américaine intense de vacances les nôtres sont essentiels.
année-après-année-apprenons-cette-agitation-vie-américaine-intense-de-vacances-nôtres-essentiels