Sale comme les trottoirs Parisiens qu'on emploie,Pour dormir, pour vivre, au final pour y mourir,Comme un clochard à qui seul l'alcool fait des sourires


sale-trottoirs-parisiens-qu'on-emploiepour-dormir-vivre-final-y-mourircomme-un-clochard-à-seul-l'alcool-sourires
jarodsaletrottoirsparisiensqu'onemploiepourdormirvivrefinalmourircommeunclochardseull'alcoolsouriressale commeles trottoirstrottoirs parisiensparisiens qu'onpour vivreau finalfinal pourun clochardclochard àqui seulseul l'alcooll'alcool faitdes souriressale comme lescomme les trottoirsles trottoirs parisienstrottoirs parisiens qu'onau final pourfinal pour yun clochard àclochard à quià qui seulqui seul l'alcoolseul l'alcool faitl'alcool fait desfait des sourires

Je préfère vivre ma vie comme s'il y a un Dieu et mourir pour savoir qu'il n'y a pas, de vivre ma vie comme s'il n'y a pas et mourir pour savoir qu'il y a.
je-préfère-vivre-vie-s'-y-a-un-dieu-mourir-savoir-qu'-n'y-a-de-vivre-vie-s'-n'y-a-mourir-savoir-qu'-y-a