Pour que les hommes, tant qu’ils sont des hommes, se laissent assujettir, il faut de deux choses l’une : ou qu’ils y soient contraints, ou qu’ils soient trompés.


pour-hommes-tant-qu-hommes-se-laissent-assujettir-faut-de-deux-choses-lune-qu-y-soient-contraints-qu-soient-trompés
Étienne de la boétiehommestantqu’ilsselaissentassujettirfautdedeuxchosesl’unesoientcontraintstrompésles hommestant qu’ilsqu’ils sontdes hommesse laissentlaissent assujettiril fautfaut dede deuxdeux choseschoses l’unel’uneou qu’ilsqu’ils yy soientsoient contraintsou qu’ilsqu’ils soientsoient trompésque les hommestant qu’ils sontqu’ils sont dessont des hommesse laissent assujettiril faut defaut de deuxde deux chosesdeux choses l’unechoses l’uneou qu’ilsou qu’ils yqu’ils y soienty soient contraintsou qu’ils soientqu’ils soient trompés

Pour qu’un homme et une femme s’aiment vraiment, il ne suffisait pas qu’ils se soient fait plaisir, qu’ils se soient fait rire, il fallait aussi qu’ils se soient fait souffrir.Quelque méchants que soient les hommes, ils n’oseraient paraître ennemis de la vertu, et lorsqu’ils la veulent persécuter, ils feignent de croire qu’elle est fausse ou ils lui supposent des crimes.Pour grands que soient les rois, ils sont ce que nous sommes: Ils peuvent se tromper comme les autres hommes.Pour grands que soient les rois, ils sont ce que nous sommes : Ils peuvent se tromper comme les autres hommes.Pour que les remords s'élèvent jusqu'à Dieu, il faut qu'ils soient entendus des hommes.