On va laisser l'irlandais dans son trou, jouer avec son corps.


on-va-laisser-l'irlandais-trou-jouer-corps
gran torinoonvalaisserl'irlandaistroujouercorpson vava laisserlaisser l'irlandaisl'irlandais dansson troujouer avecson corpson va laisserva laisser l'irlandaislaisser l'irlandais dansl'irlandais dans sondans son troujouer avec sonavec son corpson va laisser l'irlandaisva laisser l'irlandais danslaisser l'irlandais dans sonl'irlandais dans son troujouer avec son corpson va laisser l'irlandais dansva laisser l'irlandais dans sonlaisser l'irlandais dans son trou

J'ai puisé son inspiration dans le Corps des Marines, la lutte juive en Palestine et en Israël, et les Irlandais.Elle habitait son corps, rien que dans son corps. Elle ne vivait qu'au-dedans de sa chair peuplée de songes flous. Elle y vivait en souveraine, dans le silence, la solitude, la lenteur. Car le temps dans son corps s'écoulait autrement qu'au-dehors, au ralenti le plus extrême.Il faut mettre son coeur dans l'art, son esprit dans le commun du monde, son corps où il se trouve bien, sa bourse dans sa poche, son espoir nulle part.Il faut mettre son coeur dans l'art, son esprit dans le commerce du monde, son corps où il se trouve bien, sa bourse dans sa poche et son espoir nulle part.L’angoisse crée la volonté de laisser quelque chose dans sa famille, dans ses amis, dans son métier, dans son entreprise, dans sa communication, dans son art, dans sa musique. Cette angoisse est génératrice de création et de créativité.L'homme est constitué de deux parties, son esprit et son corps. Mais son corps s'amuse beaucoup plus…