On est responsable du mal qu'entraîne le bien que l'on n'a pas accompli.


on-responsable-mal-qu'entraîne-bien-l'on-n'a-accompli
auguste villiers de l'isle-adamonresponsablemalqu'entraînebienl'onn'aaccomplion estest responsableresponsable dudu malmal qu'entraînequ'entraîne lele bienbien queque l'onl'on n'an'a paspas accomplion est responsableest responsable duresponsable du maldu mal qu'entraînemal qu'entraîne lequ'entraîne le bienle bien quebien que l'onque l'on n'al'on n'a pasn'a pas accomplion est responsable duest responsable du malresponsable du mal qu'entraînedu mal qu'entraîne lemal qu'entraîne le bienqu'entraîne le bien quele bien que l'onbien que l'on n'aque l'on n'a pasl'on n'a pas accomplion est responsable du malest responsable du mal qu'entraîneresponsable du mal qu'entraîne ledu mal qu'entraîne le bienmal qu'entraîne le bien quequ'entraîne le bien que l'onle bien que l'on n'abien que l'on n'a pasque l'on n'a pas accompli

Nous croyons naïvement que le progrès du Bien, sa montée en puissance dans tous les domaines (sciences, techniques, démocratie, droits de l'homme), correspond à une défaite du Mal. Personne ne semble avoir compris que le Bien et le Mal montent en puissance en même temps, et selon le même mouvement. Le triomphe de l'un n'entraîne pas l'effacement de l'autre, bien au contraire.Le mal commis est un malheur suspendu, le bien accompli est un trésor caché.Je suis la personne la plus responsable, je sais. Chaque fois que quelque chose va mal, je suis responsable.Il (Hadrien) a toujours pensé avec plus de pitié aux gens qui mouraient sans avoir tout à fait accompli leur destin. Quarante ans, bien sûr, est un âge moyen, une moyenne entre zéro et quatre-vingt ans. Quarante-cinq ferait aussi bien l'affaire, et trente-huit ne serait pas mal. Ce n'est peut-être pas le sommet d'une existence, mais enfin c'est le milieu.Le bien et le mal ne sont pas des grandeurs parfaitement opposées l'une à l'autre; le bien souvent accouche du mal et la capacité de voir le mal en face est ce qui nous ouvre la capacité d'un bien relatif.Le bien et le mal ne sont pas des grandeurs parfaitement opposées l'une à l'autre ; le bien souvent accouche du mal et la capacité de voir le mal en face est ce qui nous ouvre la capacité d'un bien relatif.