On dirait que pour lui — et je sens que ceci nous sépare — la volupté est faite de désir, de perversité, de curiosité allègre, d'insistance libertine. Le plaisir lui est joyeux, clément et facile, tandis qu'il me terrasse,.


on-dirait-lui-sens-ceci-sépare-volupté-faite-de-désir-de-perversité-de-curiosité-allègre-d'insistance-libertine-le-plaisir-lui
coletteondiraitluisensceciséparevoluptéfaitededésirperversitécuriositéallègred'insistancelibertineplaisirjoyeuxclémentfacilequ'ilmeterrasseon diraitdirait quepour luilui —je senssens queque ceciceci nousnous séparesépare —la voluptévolupté estest faitefaite dede désirde perversitéde curiositécuriosité allègred'insistance libertinele plaisirplaisir luilui estest joyeuxclément etet faciletandis qu'ilqu'il meme terrasseon dirait quedirait que pourque pour luipour lui —lui — etet je sensje sens quesens que cecique ceci nousceci nous séparenous sépare —sépare — la— la voluptéla volupté estvolupté est faiteest faite defaite de désirde curiosité allègrele plaisir luiplaisir lui estlui est joyeuxclément et faciletandis qu'il mequ'il me terrasse

L'inquiétude qu'un homme ressent en lui même par l'absence d'une chose qui lui donnerait du plaisir si elle était présente, c'est ce qu'on nomme désir. -Leibniz
l'inquiétude-qu'un-homme-ressent-lui-l'absence-d'une-chose-lui-donnerait-plaisir-était-présente-c'-qu'on-nomme-désir
Si le critique était un compositeur inspiré, il ne dirait pas comment l'oeuvre aurait dû être faite, il l'écrirait lui-même. -Arnold Schoenberg
si-critique-était-un-compositeur-inspiré-ne-dirait-l'oeuvre-aurait-dû-être-faite-l'écrirait-lui