On a trempé notre plume et est-ce vraiment une hérésie. De se dire qu'on assume et qu'on écrit de la poésie.


on-a-trempé-plume-vraiment-une-hérésie-de-se-dire-qu'on-assume-qu'on-écrit-de-poésie
grand corps maladeontrempéplumeestcevraimentunehérésiedesedirequ'onassumeécritdepoésietrempé notrenotre plumeplume etvraiment uneune hérésiede sese diredire qu'onqu'on assumeassume etet qu'onqu'on écritécrit dede lala poésieon a trempéa trempé notretrempé notre plumenotre plume etvraiment une hérésiede se direse dire qu'ondire qu'on assumequ'on assume etassume et qu'onet qu'on écritqu'on écrit deécrit de lade la poésieon a trempé notrea trempé notre plumetrempé notre plume etde se dire qu'onse dire qu'on assumedire qu'on assume etqu'on assume et qu'onassume et qu'on écritet qu'on écrit dequ'on écrit de laécrit de la poésieon a trempé notre plumea trempé notre plume etde se dire qu'on assumese dire qu'on assume etdire qu'on assume et qu'onqu'on assume et qu'on écritassume et qu'on écrit deet qu'on écrit de laqu'on écrit de la poésie

On a trempé notre plume et est-ce vraiment une hérésie De se dire qu'on assume et qu'on écrit de la poésie. -Grand Corps Malade
on-a-trempé-plume-vraiment-une-hérésie-de-se-dire-qu'on-assume-qu'on-écrit-de-poésie
La première fonction de la poésie est de dire la vérité, apprendre à faire, pour savoir ce que vous vous sentez vraiment et ce que vous pensez vraiment.
la-première-fonction-de-poésie-de-dire-vérité-apprendre-à-faire-savoir-sentez-vraiment-pensez-vraiment