Ni la réalité d'une nuit, ni même celle de toute une vie humaine ne peut signifier notre vérité intime. Et il n'y a pas de rêve qui soit totalement un rêve.


ni-réalité-d'une-nuit-celle-de-toute-une-vie-humaine-ne-signifier-vérité-intime-et-n'y-a-de-rêve-soit-totalement-un-rêve
arthur schnitzlerréalitéd'unenuitcelledetouteuneviehumainenesignifiervéritéintimen'yrêvesoittotalementunrêvela réalitéréalité d'uned'une nuitni mêmemême cellecelle dede toutetoute uneune vievie humainehumaine nene peutpeut signifiersignifier notrenotre véritévérité intimeil n'ypas dede rêverêve quiqui soitsoit totalementtotalement unun rêveni la réalitéla réalité d'uneréalité d'une nuitni même cellemême celle decelle de toutede toute unetoute une vieune vie humainevie humaine nehumaine ne peutne peut signifierpeut signifier notresignifier notre vériténotre vérité intimeet il n'yn'y a pasa pas depas de rêvede rêve quirêve qui soitqui soit totalementsoit totalement untotalement un rêve

Ni la réalité d'une nuit, ni même celle de toute une vie humaine ne peut signifier notre vérité la plus intime.Ce serait cependant une belle chose à laquelle je n'ose croire, que de passer la vie l'un près de l'autre, hypnotisés dans nos rêves : votre rêve patriotique, notre rêve humanitaire et notre rêve scientifique.Lorsque les deux, d'une relation sont présentes, on peut partager, on peut être heureux, créer le rêve le plus merveilleux ensemble. Mais l'autre moitié à toujours son propre rêve, sa propre volonté, de sorte qu'on ne peut jamais contrôler ce rêve, quelle que soit l'énergie qu'on y mette. On a donc le choix : soit créer des conflits et déclencher une guerre de pouvoir, soit devenir partenaires de jeu et former une équipe. Les partenaires d'une équipe jouent ensemble, et non l'un contre l'autre.Fais de ta vie un rêve, et d'un rêve, une réalité.Fais de ta vie un rêve, et d'un rêve une réalité.La vie mérite qu'on la vive. La vie n’est pas seulement une lutte, un renoncement, mais aussi de la jouissance, de l'oubli, du rêve, oui du rêve. Puis il faut avoir la force de revenir à la réalité, sans désespérer.