Mon petit Nicolas, fils unique de l'amour. Le sacrifice célébré sur la neige. Dans l'anse de Kamouraska gelée comme un champ sec et poudreux. L'amour meurtrier. L'amour infâme. L'amour funeste. Amour. Amour. Unique vie de ce monde.


mon-petit-nicolas-fils-unique-de-l'amour-le-sacrifice-célébré-neige-dans-l'anse-de-kamouraska-gelée-un-champ-sec-poudreux-l'amour
anne hébertpetitnicolasfilsuniquedel'amoursacrificecélébréneigel'ansekamouraskageléeunchampsecpoudreuxl'amourmeurtrierinfâmefunesteamouruniqueviemondemon petitpetit nicolasfils uniqueunique dede l'amourle sacrificesacrifice célébrécélébré surla neigedans l'ansel'anse dede kamouraskakamouraska geléegelée commecomme unun champchamp secsec etet poudreuxl'amour meurtrierl'amour infâmel'amour funesteunique vievie dede cece mondemon petit nicolasfils unique deunique de l'amourle sacrifice célébrésacrifice célébré surcélébré sur lasur la neigedans l'anse del'anse de kamouraskade kamouraska geléekamouraska gelée commegelée comme uncomme un champun champ secchamp sec etsec et poudreuxunique vie devie de cede ce monde

L'amour meurtrier. L'amour infâme. L'amour funeste. Amour. Amour. Unique vie de ce monde. La folie de l'amour.L'amour meurtrier. L'amour infâme. L'amour funeste. Amour. Amour. unique vie en ce monde.L'amour meurtrier, l'amour infâme, l'amour funeste ; Amour, amour : Unique vie en ce monde.Mon unique amour a jailli de mon unique haine, je l'ai connu trop tard et vu trop tôt sans le connaître vraiment, prodigieux amour auquel je viens de naître qui m'impose d'aimer un ennemi détesté.Aimez l'amour, riez ! Aimez l'amour, chantez ! Et que l'écho des bois s'éveille dans la roche, Amour dans les déserts, amour dans les cités ! Amour sur l'Océan, amour sur les collines ! Amour dans les grands lys qui montent des vallons ! Amour dans la parole et les brises câlines ! Amour dans la prière et sur les violons ! Amour dans tous les coeurs et sur toutes les lèvres ! Amour dans tous les bras, amour dans tous les doigts ! Amour dans tous les seins et dans toutes les fièvres ! Amour dans tous les yeux et dans toutes les voix ! Amour dans chaque ville : ouvrez-vous, citadelles ! Amour dans les chantiers : travailleurs, à genoux ! Amour dans les couvents : anges, battez des ailes ! Amour dans les prisons : murs noirs, écroulez-vous !.Mon unique amour a jailli de mon unique haine, je l'ai connu trop tard et vu trop tôt sans le connaitre vraiment, prodigieux amour auquel je viens de naître qui m'impose d'aimer un ennemi tant détesté.