Ma vocation ne me commandait pas de m'attaquer aux vivants (. .. ) parce que j'étais femme, et qu'un sexe ne combattant pas contre l'autre à armes égales, l'homme qui insulte une femme commet une lâcheté gratuite, tandis que la femme qui blesse un homme la première, ne pouvant lui en rendre raison, abuse de l'impunité.


ma-vocation-ne-me-commandait-de-m'attaquer-aux-vivants-j'étais-femme-qu'un-sexe-ne-combattant-contre-l'-à-armes-égales-l'homme-insulte
george sandvocationnemecommandaitdem'attaquerauxvivantsj'étaisfemmequ'unsexecombattantcontrel'autrearmeségalesl'hommeinsulteunefemmecommetlâchetégratuiteblesseunhommepremièrepouvantluirendreraisonabusel'impunitéma vocationvocation nene meme commandaitcommandait paspas dede m'attaquerm'attaquer auxaux vivantsvivants (que j'étaisj'étais femmeet qu'unqu'un sexesexe nene combattantcombattant paspas contrecontre l'autrel'autre àà armesarmes égalesl'homme quiqui insulteinsulte uneune femmefemme commetcommet uneune lâchetélâcheté gratuitela femmefemme quiqui blesseblesse unun hommehomme lala premièrene pouvantpouvant luilui enen rendrerendre raisonabuse dede l'impunitéma vocation nevocation ne mene me commandaitme commandait pascommandait pas depas de m'attaquerde m'attaquer auxm'attaquer aux vivantsaux vivants (parce que j'étaisque j'étais femmeet qu'un sexequ'un sexe nesexe ne combattantne combattant pascombattant pas contrepas contre l'autrecontre l'autre àl'autre à armesà armes égalesl'homme qui insultequi insulte uneinsulte une femmeune femme commetfemme commet unecommet une lâchetéune lâcheté gratuiteque la femmela femme quifemme qui blessequi blesse unblesse un hommeun homme lahomme la premièrene pouvant luipouvant lui enlui en rendreen rendre raisonabuse de l'impunité

Quand une femme connaît la préférence d'un homme, cigares compris, quand un homme sait ce qui plaît à une femme, ils sont bien armés l'un contre l'autre. -Colette
quand-une-femme-connaît-préférence-d'un-homme-cigares-compris-un-homme-sait-plaît-à-une-femme-bien-armés-l'un-contre-l'