Même si on ne se rend pas là où les vaches s'abreuvent, on sait qu'il n'y a pas de gobelet.


même-on-ne-se-rend-là-où-vaches-s'abreuvent-on-sait-qu'-n'y-a-de-gobelet
proverbe malienonneserendvachess'abreuventsaitqu'iln'ydegobeletmême sisi onon nene sese rendrend pasles vachesvaches s'abreuventon saitsait qu'ilqu'il n'ypas dede gobeletmême si onsi on neon ne sene se rendse rend pasrend pas làoù les vachesles vaches s'abreuventon sait qu'ilsait qu'il n'yn'y a pasa pas depas de gobeletmême si on nesi on ne seon ne se rendne se rend passe rend pas làrend pas là oùlà où les vachesoù les vaches s'abreuventon sait qu'il n'yqu'il n'y a pasn'y a pas dea pas de gobeletmême si on ne sesi on ne se rendon ne se rend pasne se rend pas làse rend pas là oùrend pas là où lespas là où les vacheslà où les vaches s'abreuventsait qu'il n'y a pasqu'il n'y a pas den'y a pas de gobelet

Sans se rendre là où les vaches s'abreuvent, on sait qu'il n'y a pas de gobelet.Elle ne le lui dit pas, mais maintenant elle le sait : même les choses tristes, il y a une façon de se les rappeler qui rend heureux. Quand bien même elle ne serait revenue ici que pour apprendre ça, elle n'aurait pas fait le voyage en vain.L'art c'est le regard arriéré qui dans les vaches voit les vaches, pas seulement le beefsteak, et dans les arbres, les arbres et pas seulement le bois. L'art consiste à ne pas laisser la nature se dissoudre en moyens de production, en objet de consommation ou en symboles mathématiques.Comme le dit la sagesse fiscale, ce n'est pas parce que vous mettez un impôt sur les vaches que ce sont les vaches qui paient l'impôt.Les premières à mourir ce sont les vaches. Aucun être vivant sur terre n'est aussi temporaire ni aussi précaire ni aussi transitoire qu'une vache. Les premières à mourir de soif ce sont les vaches. Les premières à mourir de mort ce sont les vaches. Les toutes premières à mourir de nous-mêmes ce sont les vaches.Le fanatisme est aveugle, il rend sourd et aveugle. Le fanatique ne se pose pas de questions, il ne connaît pas le doute: il sait, il pense qu'il sait.