Même si on ne se rend pas là où les vaches s'abreuvent, on sait qu'il n'y a pas de gobelet.


même-on-ne-se-rend-là-où-vaches-s'abreuvent-on-sait-qu'-n'y-a-de-gobelet
proverbe malienonneserendvachess'abreuventsaitqu'iln'ydegobeletmême sisi onon nene sese rendrend pasles vachesvaches s'abreuventon saitsait qu'ilqu'il n'ypas dede gobeletmême si onsi on neon ne sene se rendse rend pasrend pas làoù les vachesles vaches s'abreuventon sait qu'ilsait qu'il n'yn'y a pasa pas depas de gobeletmême si on nesi on ne seon ne se rendne se rend passe rend pas làrend pas là oùlà où les vachesoù les vaches s'abreuventon sait qu'il n'yqu'il n'y a pasn'y a pas dea pas de gobeletmême si on ne sesi on ne se rendon ne se rend pasne se rend pas làse rend pas là oùrend pas là où lespas là où les vacheslà où les vaches s'abreuventsait qu'il n'y a pasqu'il n'y a pas den'y a pas de gobelet

Le fanatisme est aveugle, il rend sourd et aveugle. Le fanatique ne se pose pas de questions, il ne connaît pas le doute: il sait, il pense qu'il sait. -Elie Wiesel
le-fanatisme-aveugle-rend-sourd-aveugle-le-fanatique-ne-se-pose-de-questions-ne-connaît-doute-sait-pense-qu'-sait