L?ouvrier qui veut bien faire son travail doit commencer par aiguiser ses instruments.


louvrier-veut-bien-faire-travail-commencer-aiguiser-instruments
confuciuslouvrierveutbienfairetravailcommenceraiguiserinstrumentsqui veutveut bienbien fairefaire sonson travailtravail doitdoit commencercommencer parpar aiguiseraiguiser sesses instrumentsqui veut bienveut bien fairebien faire sonfaire son travailson travail doittravail doit commencerdoit commencer parcommencer par aiguiserpar aiguiser sesaiguiser ses instrumentsqui veut bien faireveut bien faire sonbien faire son travailfaire son travail doitson travail doit commencertravail doit commencer pardoit commencer par aiguisercommencer par aiguiser sespar aiguiser ses instrumentsqui veut bien faire sonveut bien faire son travailbien faire son travail doitfaire son travail doit commencerson travail doit commencer partravail doit commencer par aiguiserdoit commencer par aiguiser sescommencer par aiguiser ses instruments

L'ouvrier qui veut bien faire son travail doit commencer par aiguiser ses instruments.Celui qui veut trop faire dépendre son bonheur de sa raison, qui le soumet à l'examen, qui chicane, pour ainsi dire, ses jouissances, et n'admet que des plaisirs délicats, finit par n'en plus avoir. C'est un homme qui, à force de faire carder son matelas, le voit diminuer, et finit par coucher sur la dure.Celui qui veut apprendre à aimer son voisin doit commencer par apprendre à aimer les plantes et les animaux.Le philosophe consume sa vie à observer les hommes, et il use ses esprits à en démêler les vices et le ridicule ; s'il donne quelque tour à ses pensées, c'est moins par une vanité d'auteur, que pour mettre une vérité qu'il a trouvée dans tout le jour nécessaire pour faire l'impression qui doit servir à son dessein. Quelques lecteurs croient néanmoins le payer avec usure, s'ils disent magistralement qu'ils ont lu son livre, et qu'il y a de l'esprit, mais il leur renvoie tous leurs éloges, qu'il n'a pas cherchés par son travail et par ses veilles. Il porte plus haut ses projets et agit pour une fin plus relevée : il demande des hommes un plus grand et un plus rare succès que les louanges, et même que les récompenses, qui est de les rendre meilleurs.Même le plus petit travail doit d'abord commencer par une grande pause.La vie ne se fait pas par morceau, c'est un tout qu'il faut bien commencer, si l'on veut bien continuer et bien finir.