Lorsqu'on abolira la propriété privée, qu'on rendra toutes les richesses communes et que chacun pourra participer aux plaisirs qu'elles procurent, la malveillance et l'hostilité qui règnent parmi les hommes disparaîtront. Comme tous les besoins seront satisfaits, nul n'aura plus aucune raison de voir un ennemi en autrui, tous se plieront bénévolement à la nécessité du travail.


lorsqu'on-abolira-propriété-privée-qu'on-rendra-toutes-richesses-communes-chacun-pourra-participer-aux-plaisirs-qu'-procurent-malveillance
sigmund freudlorsqu'onabolirapropriétéprivéequ'onrendratoutesrichessescommuneschacunpourraparticiperauxplaisirsqu'ellesprocurentmalveillancel'hostilitérègnentparmihommesdisparaîtrontbesoinsserontsatisfaitsnuln'auraplusaucuneraisondevoirunennemiautruiseplierontbénévolementnécessitétravaillorsqu'on aboliraabolira lala propriétépropriété privéequ'on rendrarendra toutestoutes lesles richessesrichesses communescommunes etque chacunchacun pourrapourra participerparticiper auxaux plaisirsplaisirs qu'ellesqu'elles procurentla malveillancemalveillance etet l'hostilitél'hostilité quiqui règnentrègnent parmiparmi lesles hommeshommes disparaîtrontles besoinsbesoins serontseront satisfaitsnul n'auran'aura plusplus aucuneaucune raisonraison dede voirvoir unun ennemiennemi enen autruitous sese plierontplieront bénévolementbénévolement àla nécessiténécessité dudu travaillorsqu'on abolira laabolira la propriétéla propriété privéequ'on rendra toutesrendra toutes lestoutes les richessesles richesses communesrichesses communes etcommunes et queet que chacunque chacun pourrachacun pourra participerpourra participer auxparticiper aux plaisirsaux plaisirs qu'ellesplaisirs qu'elles procurentla malveillance etmalveillance et l'hostilitéet l'hostilité quil'hostilité qui règnentqui règnent parmirègnent parmi lesparmi les hommesles hommes disparaîtronttous les besoinsles besoins serontbesoins seront satisfaitsnul n'aura plusn'aura plus aucuneplus aucune raisonaucune raison deraison de voirde voir unvoir un ennemiun ennemi enennemi en autruitous se plierontse plieront bénévolementplieront bénévolement àbénévolement à laà la nécessitéla nécessité dunécessité du travail