Les hommes n’acceptent le changement que dans la nécessité et ils ne voient la nécessité que dans la crise.


les-hommes-nacceptent-changement-nécessité-ne-nécessité-crise
jean monnethommesn’acceptentchangementnécessiténecriseles hommeshommes n’acceptentn’acceptent lele changementchangement quela nécessiténécessité etils nene voientla nécessiténécessité quela criseles hommes n’acceptenthommes n’acceptent len’acceptent le changementle changement quechangement que dansdans la nécessitéla nécessité etnécessité et ilset ils neils ne voientne voient lavoient la nécessitéla nécessité quenécessité que dansdans la criseles hommes n’acceptent lehommes n’acceptent le changementn’acceptent le changement quele changement que danschangement que dans laque dans la nécessitédans la nécessité etla nécessité et ilsnécessité et ils neet ils ne voientils ne voient lane voient la nécessitévoient la nécessité quela nécessité que dansnécessité que dans laque dans la criseles hommes n’acceptent le changementhommes n’acceptent le changement quen’acceptent le changement que dansle changement que dans lachangement que dans la nécessitéque dans la nécessité etdans la nécessité et ilsla nécessité et ils nenécessité et ils ne voientet ils ne voient lails ne voient la nécessiténe voient la nécessité quevoient la nécessité que dansla nécessité que dans lanécessité que dans la crise

La nécessité est un mal, il n'y a aucune nécessité de vivre sous l'empire de la nécessité. -épicure
la-nécessité-un-mal-n'y-a-aucune-nécessité-de-vivre-l'empire-de-nécessité