Les couleurs politiques sont comme les couleurs du peintre, elles n'ont qu'une surface mince et cachent toutes la même toile.


les-couleurs-politiques-couleurs-peintre-n'ont-qu'une-surface-mince-cachent-toutes-toile
alphonse karrcouleurspolitiquespeintren'ontqu'unesurfacemincecachenttoutestoileles couleurscouleurs politiquespolitiques sontles couleurscouleurs dudu peintreelles n'ontn'ont qu'unequ'une surfacesurface mincemince etet cachentcachent toutestoutes lala mêmemême toileles couleurs politiquescouleurs politiques sontpolitiques sont commecomme les couleursles couleurs ducouleurs du peintreelles n'ont qu'unen'ont qu'une surfacequ'une surface mincesurface mince etmince et cachentet cachent toutescachent toutes latoutes la mêmela même toileles couleurs politiques sontcouleurs politiques sont commepolitiques sont comme lessont comme les couleurscomme les couleurs dules couleurs du peintreelles n'ont qu'une surfacen'ont qu'une surface mincequ'une surface mince etsurface mince et cachentmince et cachent touteset cachent toutes lacachent toutes la mêmetoutes la même toileles couleurs politiques sont commecouleurs politiques sont comme lespolitiques sont comme les couleurssont comme les couleurs ducomme les couleurs du peintreelles n'ont qu'une surface mincen'ont qu'une surface mince etqu'une surface mince et cachentsurface mince et cachent toutesmince et cachent toutes laet cachent toutes la mêmecachent toutes la même toile

Toutes les rumeurs sont coloriées. elles possèdent les couleurs de nos entourages.On ne peint pas pour faire de la peinture, ou même pour être peintre : seuls les amateurs en sont là. On peint pour des raisons plus profondes et qui n'ont rien à voir avec la carrière ; ce qui est essentiel pour un peintre, c'est le rapport entre son art et tout ce qui n'est pas la peinture, c'est ce désir de capter les couleurs et les saveurs du monde.Il y a des couleurs qui, isolées, paraissent insipides, mais manqueraient terriblement à un peintre exigeant, de même, il y a des épices qui, pris isolément, sont immangeables et sont cependant les éléments indispensables d'une grande cuisine réussie.Ses souvenirs n’avaient pas pâli comme les gens ont l’habitude de dire. Non, ses souvenirs étaient comme une aquarelle qui aurait été exposée à la pluie. Les couleurs s’étaient mélangées, la peinture était plus abstraite, intéressante encore mais avec des stries noirâtres là où l’eau avait entraîné trop de couleurs dans sa course rapide.De toutes les vertus, si c'en est une, la pureté est peut-être la plus difficile à appréhender, à saisir. Il faut bien que nous en ayons pourtant l'expérience : que saurions-nous autrement de l'impur ? Mais c'est une expérience d'abord étrangère, et douteuse. La pureté des jeunes filles, ou de certaines d'entre elles, m'a toujours fortement touché ; comment savoir si elle était vraie ou feinte, ou plutôt si elle n'était pas une autre impureté que la mienne, qui ne la bouleverserait à ce point que par sa différence, comme deux couleurs se rehaussent à proportion de leur contraste, certes, mais n'en sont pas moins couleurs l'une et l'autre ?.Les couleurs se nourrissent d'elles mêmes, c'est pour cette raison qu'elles sont en perpétuelle valorisation.