Les choses et les phénomènes se transforment, passent à leurs opposés, reviennent changés, mais ce qui fait que les choses sont les choses n'est pas une chose et reste fixe.


les-choses-phénomènes-se-transforment-passent-à-leurs-opposés-reviennent-changés-choses-choses-n'-une-chose-reste-fixe
philippe sollerschosesphénomènessetransformentpassentleursopposésreviennentchangésn'estunechoserestefixeles choseschoses etles phénomènesphénomènes sese transformentpassent àà leursleurs opposésreviennent changésles choseschoses sontles choseschoses n'estn'est paspas uneune chosechose etet restereste fixeles choses etchoses et leset les phénomènesles phénomènes sephénomènes se transformentpassent à leursà leurs opposésque les chosesles choses sontchoses sont lessont les chosesles choses n'estchoses n'est pasn'est pas unepas une choseune chose etchose et resteet reste fixe