Le passé est un feu qui refroidit, mais il brûle encore.


le-passé-un-feu-refroidit-brû
david gilbertpasséunfeurefroiditbrlele passépassé estest unun feufeu quiqui refroiditil brûlebrûle encorele passé estpassé est unest un feuun feu quifeu qui refroiditmais il brûleil brûle encorele passé est unpassé est un feuest un feu quiun feu qui refroiditmais il brûle encorele passé est un feupassé est un feu quiest un feu qui refroidit

Celui qui peut dire de quel feu il brûle, ne brûle que d'un petit feu.Quand les cuisiniers se battent, tout se refroidit ou se brûle.Mais comme pour les villes qui se trouvaient encore dans leur force, Israël a brûlé aucun d'eux, sauf Hazor seulement; que Josué ne brûle.On ne passe pas deux manches ( de hache ) à la fois sur le feu, sans quoi l’un brûle.Mieux vaut un petit feu qui chauffe, que grand feu qui brûle.Comme le feu qui brûle la forêt, et comme la flamme embrase les montagnes feu;