Le monde est plein de Grandisson qui se conduisent en Lovelace et font des atrocités avec une fraîcheur d’idylle ; l’entraînement de l’entourage, la vanité naturelle à la jeunesse, la séduction d’un type célébré par les grands poètes, faussent bien des natures ; la candeur et la naïveté sont des qualités dont on rougit plus que de vices ; et si au dire de ceux qui l’habitent, le bagne n’est peuplé que d’innocents, en revanche tous les jeunes gens qu’on interroge prétendent être d’affreux bandits : chacun a la fatuité de ce qui lui manque.


le-monde-plein-de-grandisson-se-conduisent-lovelace-atrocités-une-fraîcheur-didylle-lentraînement-de-lentourage-vanité-naturelle-à
théophile gautiermondepleindegrandissonseconduisentlovelaceatrocitésunefraîcheurd’idyllel’entraînementl’entouragevaniténaturellejeunesseséductiond’untypecélébrégrandspoètesfaussentbiennaturescandeurnaïvetéqualitésdontonrougitplusvicesdirel’habitentbagnen’estpeupléd’innocentsrevanchejeunesgensqu’oninterrogeprétendentd’affreuxbanditschacunfatuitéluimanquele mondemonde estest pleinplein dede grandissongrandisson quiqui sese conduisentconduisent enen lovelacelovelace etdes atrocitésatrocités avecavec uneune fraîcheurfraîcheur d’idylled’idyllel’entraînementl’entraînement dede l’entouragela vanitévanité naturellenaturelle àla jeunessela séductionséduction d’und’un typetype célébrécélébré parles grandsgrands poètesfaussent bienbien desdes naturesnaturesla candeurcandeur etla naïveténaïveté sontdes qualitésqualités dontdont onon rougitrougit plusplus queque dede vicesvicesau diredire dede ceuxqui l’habitentle bagnebagne n’estn’est peuplépeuplé queque d’innocentsen revancherevanche tousles jeunesjeunes gensgens qu’onqu’on interrogeinterroge prétendentprétendent êtreêtre d’affreuxd’affreux banditsbanditschacunla fatuitéfatuité dede cequi luilui manquele monde estmonde est pleinest plein deplein de grandissonde grandisson quigrandisson qui sequi se conduisentse conduisent enconduisent en lovelaceen lovelace etlovelace et fontfont des atrocitésdes atrocités avecatrocités avec uneavec une fraîcheurune fraîcheur d’idyllefraîcheur d’idyllel’entraînement del’entraînement de l’entouragela vanité naturellevanité naturelle ànaturelle à laà la jeunessela séduction d’unséduction d’un typed’un type célébrétype célébré parcélébré par lespar les grandsles grands poètesfaussent bien desbien des naturesdes naturesla candeurla candeur etcandeur et laet la naïvetéla naïveté sontnaïveté sont dessont des qualitésdes qualités dontqualités dont ondont on rougiton rougit plusrougit plus queplus que deque de vicesde vicessi au direau dire dedire de ceuxde ceux quiceux qui l’habitentle bagne n’estbagne n’est peuplén’est peuplé quepeuplé que d’innocentsen revanche tousrevanche tous lestous les jeunesles jeunes gensjeunes gens qu’ongens qu’on interrogequ’on interroge prétendentinterroge prétendent êtreprétendent être d’affreuxêtre d’affreux banditsd’affreux banditschacun a laa la fatuitéla fatuité defatuité de cede ce quice qui luiqui lui manque