Le miracle de la charité, ce fut de la faire faire par les pauvres. Cela s'appelle: mutualité.


le-miracle-de-charité-fut-de-faire-faire-pauvres-cela-s'appelle-mutualité
paul-jean touletmiracledecharitéfutfairepauvress'appellemutualitéle miraclemiracle dede lala charitéce futfut dede lala fairefaire fairefaire parles pauvrescela s'appellele miracle demiracle de lade la charitéce fut defut de lade la fairela faire fairefaire faire parfaire par lespar les pauvresle miracle de lamiracle de la charitéce fut de lafut de la fairede la faire fairela faire faire parfaire faire par lesfaire par les pauvresle miracle de la charitéce fut de la fairefut de la faire fairede la faire faire parla faire faire par lesfaire faire par les pauvres

Le miracle de la charité, ce fut de la faire faire par des pauvres. Cela s'appelle: mutualité.Faire la charité, c'est bien. La faire faire par les autres, c'est mieux. On oblige ainsi son prochain, sans se gêner soi-même.Je n’appelle pas cela abandonner, j’appelle cela faire ce qui est le mieux pour moiLes opinions se transmettent, héréditairement, comme des terrains ; on y bâtit ; cela finit par faire une ville, cela finit par faire l'histoire.Les opinions se transmettent, héréditairement, comme des terrains; on y bâtit; cela finit par faire une ville, cela finit par faire l'histoire.Faire un million d'amis est pas un miracle, le miracle est de faire un ami qui sera à vos côtés lorsque des millions sont contre vous.