Le lierre se glorifie de mourir où il s'attache. Oui, mais ce crampon du règne végétal oublie de nous dire que pendant toute sa vie il désagrège le mur qui le soutient.


le-lierre-se-glorifie-de-mourir-où-s'attache-oui-crampon-règne-végétal-oublie-de-dire-pendant-toute-vie-désagrège-mur-soutient
paul massonlierreseglorifiedemourirs'attacheouicramponrègnevégétaloubliedirependanttouteviedésagrègemursoutientle lierrelierre sese glorifieglorifie dede mourirmourir oùil s'attachece cramponcrampon dudu règnerègne végétalvégétal oublieoublie dede nousnous diredire queque pendantpendant toutetoute sasa vievie ilil désagrègedésagrège lele murmur quile soutientle lierre selierre se glorifiese glorifie deglorifie de mourirde mourir oùmourir où iloù il s'attachemais ce cramponce crampon ducrampon du règnedu règne végétalrègne végétal oublievégétal oublie deoublie de nousde nous direnous dire quedire que pendantque pendant toutependant toute satoute sa viesa vie ilvie il désagrègeil désagrège ledésagrège le murle mur quimur qui lequi le soutient

Le vieux lierre soutient le mur, qui l'avait longtemps soutenu. -André Gide
le-vieux-lierre-soutient-mur-l'avait-longtemps-soutenu
Harmonieuse combinaison de l'os, de la chair et du système pileux qui réunit en l'homme le règne animal, le minéral et le règne végétal. -Boris Vian
harmonieuse-combinaison-de-l'os-de-chair-système-pileux-réunit-l'homme-règne-animal-minéral-règne-végétal
Le fatigant supplice de dire non pendant une heure à un monsieur qui voudrait vous faire dire oui. -Jules Renard
le-fatigant-supplice-de-dire-non-pendant-une-heure-à-un-monsieur-voudrait-faire-dire-oui