Le fait que l'homme distingue le bien du mal prouve sa supériorité intellectuelle par rapport à toute autre créature ; mais le fait qu'il puisse mal agir prouve l'infériorité de son esprit.


le-l'homme-distingue-bien-mal-prouve-supériorité-intellectuelle-rapport-à-toute-créature-qu'-puisse-mal-agir-prouve-l'infériorité-de
mark twainl'hommedistinguebienmalprouvesupérioritéintellectuellerapporttoutecréaturequ'ilpuisseagirl'inférioritédeespritque l'hommel'homme distinguedistingue lele bienbien dudu malmal prouveprouve sasa supérioritésupériorité intellectuelleintellectuelle parpar rapportrapport àà toutetoute autreautre créaturecréaturefait qu'ilqu'il puissepuisse malmal agiragir prouveprouve l'inférioritél'infériorité dede sonson espritfait que l'hommeque l'homme distinguel'homme distingue ledistingue le bienle bien dubien du maldu mal prouvemal prouve saprouve sa supérioritésa supériorité intellectuellesupériorité intellectuelle parintellectuelle par rapportpar rapport àrapport à touteà toute autretoute autre créatureautre créaturele fait qu'ilfait qu'il puissequ'il puisse malpuisse mal agirmal agir prouveagir prouve l'inférioritéprouve l'infériorité del'infériorité de sonde son esprit

Le fait que l'homme distingue le bien du mal prouve sa supériorité intellectuelle par rapport à toute autre créature; mais le fait qu'il puisse mal agir prouve l'infériorité de son esprit. -Mark Twain
le-l'homme-distingue-bien-mal-prouve-supériorité-intellectuelle-rapport-à-toute-créature-qu'-puisse-mal-agir-prouve-l'infériorité-de