Le destin prend parfois des formes curieuses et les histoires bifurquent quelquefois pour presque rien.


le-destin-prend-parfois-formes-curieuses-histoires-bifurquent-quelquefois-presque-rien
patrick dugoisdestinprendparfoisformescurieuseshistoiresbifurquentquelquefoispresquerienle destindestin prendprend parfoisparfois desdes formesformes curieusescurieuses etles histoireshistoires bifurquentbifurquent quelquefoisquelquefois pourpour presquepresque rienle destin prenddestin prend parfoisprend parfois desparfois des formesdes formes curieusesformes curieuses etcurieuses et leset les histoiresles histoires bifurquenthistoires bifurquent quelquefoisbifurquent quelquefois pourquelquefois pour presquepour presque rienle destin prend parfoisdestin prend parfois desprend parfois des formesparfois des formes curieusesdes formes curieuses etformes curieuses et lescurieuses et les histoireset les histoires bifurquentles histoires bifurquent quelquefoishistoires bifurquent quelquefois pourbifurquent quelquefois pour presquequelquefois pour presque rienle destin prend parfois desdestin prend parfois des formesprend parfois des formes curieusesparfois des formes curieuses etdes formes curieuses et lesformes curieuses et les histoirescurieuses et les histoires bifurquentet les histoires bifurquent quelquefoisles histoires bifurquent quelquefois pourhistoires bifurquent quelquefois pour presquebifurquent quelquefois pour presque rien

Il y a deux formes de destin: un destin vertical et un destin horizontal.On dit que rien n'arrive par accident, on se prend parfois la réalité en pleine figure, et parfois, elle s'impose lentement à nous, malgré tout nos efforts pour l'ignorer...L'admiration prend quelquefois un télescope pour regarder les choses de la terre, mais elle n'en fait pas des astres pour cela.Dans presque tous les mythes fondateurs, personne n'a de pire ennemi que son frère, si ce n'est son père qui, craignant une alliance des frères contre lui, prend parfois les devants et les tue.Les histoires arrivent, s'oublient, sont suivies d'autres histoires qui leur ressemblent et font dire aux gens : cette histoire me rappelle une autre histoire. Les histoires nouvelles ravivent un instant et enterrent pour longtemps les histoires anciennes.Aucune histoire ne se déroule en vase clos. Parfois les histoires se croisent, parfois aussi elles se chevauchent, à la manière des galets tapissant le lit d'une rivière.