Le désespoir, c'est la conscience... du temps comme prison.


le-désespoir-c'-conscience-temps-prison
claude mauriacdésespoirc'estconsciencetempsprisonle désespoirc'est lala conscienceconscience dudu tempstemps commecomme prisonc'est la consciencela conscience duconscience du tempsdu temps commetemps comme prisonc'est la conscience dula conscience du tempsconscience du temps commedu temps comme prisonc'est la conscience du tempsla conscience du temps commeconscience du temps comme prison

Je connais dans ses grandes lignes le désespoir aux longs étonnements grêles, le désespoir de la fierté, le désespoir de la colère. Je me lève chaque jour comme tout le monde et je détends les bras sur un papier à fleurs, je ne me souviens de rien, et c'est toujours avec désespoir que je découvre les beaux arbres déracinés de la nuit. L'air de la chambre est beau comme des baguettes de tambour. Il fait un temps de temps.Je connais le désespoir dans ses grandes lignes. Le désespoir n'a pas de cœur, la main reste toujours au désespoir hors d'haleine, au désespoir dont les glaces ne nous disent jamais s'il est mort. Je vis de ce désespoir qui m'enchante.Ne disons plus que le temps est une donnée de la conscience, disons plus précisément que la conscience déploie ou constitue le temps. Par l'idéalité du temps, elle cesse enfin d'être enfermée dans le présent.Je connais dans ses grandes lignes le désespoir aux longs étonnements grêles, le désespoir de la fierté, le désespoir de la colère. Je me lève chaque jour comme tout le monde et je détends les bras sur un papier à fleurs, je ne me souviens de rien, et c'est toujours avec désespoir que je découvre les beaux arbres déracinés de la nuit.Le féminisme comme l’écologie rassemble des gens de tous les bords. Comme l’écologie, il ne signifie rien sans le pouvoir politique et l’influence qu’il peut avoir sur lui. Comme l’écologie, il est générateur d’espoir devant la prise de conscience qu’il indique et de désespoir devant l’ampleur du problème à résoudre.Comme par miracle, je sentais mon état se transformer. Je ne voyais plus la maison comme une prison. Je me sentais libre et stimulée pour me battre contre ce monstre. Le sentiment de liberté se manifeste avec plus de force dans une prison.