Le corps habite l'âme et il la mortifie.


le-corps-habite-l'âme-mortifie
roger judrincorpshabitel'âmemortifiele corpscorps habitehabite l'âmel'âme etla mortifiele corps habitecorps habite l'âmehabite l'âme etl'âme et ilil la mortifiele corps habite l'âmecorps habite l'âme ethabite l'âme et ill'âme et il laet il la mortifiele corps habite l'âme etcorps habite l'âme et ilhabite l'âme et il lal'âme et il la mortifie

Il y a un silence du corps et de l'âme. C'est la condition du bien-être. Aussi est-il nécessaire que les besoins de l'âme et du corps soient satisfaits. -Maurice Toesca
il-y-a-un-silence-corps-de-l'âme-c'-condition-bien-être-aussi-nécessaire-besoins-de-l'âme-corps-soient-satisfaits
J'entends bien qu'on va me reprocher de confondre l'amour avec le désir, le corps avec l'âme. Belle distinction ! Le corps est un des noms de l'âme, et non pas le plus indécent. -Marcel Arland
j'entends-bien-qu'on-va-me-reprocher-de-confondre-l'amour-désir-corps-l'âme-belle-distinction-le-corps-un-noms-de-l'âme-non-plus