La vie mérite qu'on la vive. La vie n’est pas seulement une lutte, un renoncement, mais aussi de la jouissance, de l'oubli, du rêve, oui du rêve. Puis il faut avoir la force de revenir à la réalité, sans désespérer.


la-vie-mérite-qu'on-vive-la-vie-n-une-lutte-un-renoncement-de-jouissance-de-l'oubli-rêve-oui-rêve-puis-faut-force-de-revenir-à
heinz g. konsalikvieméritequ'onviven’estunelutteunrenoncementdejouissancel'oublirêveouirêvepuisfautforcerevenirréalitédésespérerla vievie méritemérite qu'onqu'on lala vivela vievie n’estn’est passeulement uneune lutteun renoncementaussi dede lala jouissancede l'oublidu rêveoui dudu rêvepuis ilil fautfaut avoirla forceforce dede revenirrevenir àla réalitésans désespérerla vie méritevie mérite qu'onmérite qu'on laqu'on la vivela vie n’estvie n’est pasn’est pas seulementpas seulement uneseulement une luttemais aussi deaussi de lade la jouissanceoui du rêvepuis il fautil faut avoirfaut avoir laavoir la forcela force deforce de revenirde revenir àrevenir à laà la réalité

Quand on a rêvé sa vie, il faut vivre son rêve. La vie est un rêve traversée par un cauchemar. On le digère, et le rêve reprend.mais le rêve nous permet de nous raccrocher à cette vie scélérate, moi je rêve encore la vie même si je la vis désormais en rêve, je n'ai jamais été aussi lucide de mon existence.Il faut faire de la vie un rêve et faire d'un rêve une réalité.Fais de ta vie un rêve, et d'un rêve, une réalité.Fais de ta vie un rêve, et d'un rêve une réalité.Ni la réalité d'une nuit, ni même celle de toute une vie humaine ne peut signifier notre vérité intime. Et il n'y a pas de rêve qui soit totalement un rêve.