La mort est simplement le terme de la vie ; De peines ni de biens elle n’est point suivie : C’est un asile sûr, c’est la fin de nos maux, C’est le commencement d’un éternel repos.


la-mort-simplement-terme-de-vie-de-peines-de-biens-n-point-suivie-c-un-asile-sûr-c-fin-de-nos-maux-c-commencement-dun-éternel-repos
guillaume amfrye de chaulieumortsimplementtermedeviedepeinesbiensn’estpointsuiviec’estunasilesrc’estfinnosmauxcommencementd’unéternelreposla mortmort estest simplementsimplement lele termeterme dede lala vieviedede peinespeines nini dede biensbiens elleelle n’estn’est pointpoint suiviesuiviec’estc’est unun asileasile sûrc’est lala finfin dede nosnos mauxc’est lele commencementcommencement d’und’un éterneléternel reposla mort estmort est simplementest simplement lesimplement le termele terme determe de lade la viela viede peinesde peines nipeines ni deni de biensde biens ellebiens elle n’estelle n’est pointn’est point suiviepoint suiviec’est unc’est un asileun asile sûrc’est la finla fin defin de nosde nos mauxc’est le commencementle commencement d’uncommencement d’un éterneld’un éternel repos

Estime qui voudra la mort épouvantable, et l'horreur et l'effroi de tous les animaux; quant à moi, je la tiens pour le point désirable où commencent nos biens et finissent nos maux. -Pierre Matthieu
estime-voudra-mort-épouvantable-l'horreur-l'effroi-de-animaux-quant-à-moi-tiens-point-désirable-où-commencent-nos-biens-finissent-nos