La liberté n'est que la forme d'une grande idée dont nous n'avons pas complètement perdu le souvenir.


la-liberté-n'-forme-d'une-grande-idée-dont-n'avons-complètement-perdu-souvenir
jean tétreaulibertén'estformed'unegrandeidéedontn'avonscomplètementperdusouvenirla libertéliberté n'estn'est quela formeforme d'uned'une grandegrande idéeidée dontdont nousnous n'avonsn'avons paspas complètementcomplètement perduperdu lele souvenirla liberté n'estliberté n'est quen'est que laque la formela forme d'uneforme d'une granded'une grande idéegrande idée dontidée dont nousdont nous n'avonsnous n'avons pasn'avons pas complètementpas complètement perducomplètement perdu leperdu le souvenirla liberté n'est queliberté n'est que lan'est que la formeque la forme d'unela forme d'une grandeforme d'une grande idéed'une grande idée dontgrande idée dont nousidée dont nous n'avonsdont nous n'avons pasnous n'avons pas complètementn'avons pas complètement perdupas complètement perdu lecomplètement perdu le souvenirla liberté n'est que laliberté n'est que la formen'est que la forme d'uneque la forme d'une grandela forme d'une grande idéeforme d'une grande idée dontd'une grande idée dont nousgrande idée dont nous n'avonsidée dont nous n'avons pasdont nous n'avons pas complètementnous n'avons pas complètement perdun'avons pas complètement perdu lepas complètement perdu le souvenir

Nous appréhendons l'instant mortel parce qu'il amorce une éternité de non-être dont nous n,avons aucune idée. -Vladimir Jankélévitch
nous-appréhendons-l'instant-mortel-qu'-amorce-une-éternité-de-non-être-dont-navons-aucune-idée