La fatalité n'est pas une chose qui semble sérieuse quand on a vingt-cinq ans ; on s'en amuse comme du reste ; on est sûr que, comme le reste, elle est indéfiniment sujette à révision.


la-fatalité-n'-une-chose-semble-sérieuse-on-a-vingt-cinq-ans-on-s'-amuse-reste-on-sûr-reste-indéfiniment-sujette-à-révision
jean dutourdfatalitén'estunechosesemblesérieuseonvingtcinqanss'enamuserestesrresteindéfinimentsujetterévisionla fatalitéfatalité n'estn'est paspas uneune chosechose quiqui semblesemble sérieusesérieuse quandansonon s'ens'en amuseamuse commedu resteresteonon estest sûrsûr quele resteest indéfinimentindéfiniment sujettesujette àà révisionla fatalité n'estfatalité n'est pasn'est pas unepas une choseune chose quichose qui semblequi semble sérieusesemble sérieuse quandsérieuse quand onon s'enon s'en amuses'en amuse commeamuse comme ducomme du restedu resteon eston est sûrest sûr quecomme le resteelle est indéfinimentest indéfiniment sujetteindéfiniment sujette àsujette à révision