L'honnêteté est une folle qui s'aliène ceux qu'elle sert.


l'honnêteté-une-folle-s'aliène-qu'-sert
william shakespearel'honnêtetéunefolles'aliènequ'ellesertl'honnêteté estest uneune follefolle quiqui s'aliènes'aliène ceuxceux qu'ellequ'elle sertl'honnêteté est uneest une folleune folle quifolle qui s'aliènequi s'aliène ceuxs'aliène ceux qu'elleceux qu'elle sertl'honnêteté est une folleest une folle quiune folle qui s'aliènefolle qui s'aliène ceuxqui s'aliène ceux qu'elles'aliène ceux qu'elle sertl'honnêteté est une folle quiest une folle qui s'alièneune folle qui s'aliène ceuxfolle qui s'aliène ceux qu'ellequi s'aliène ceux qu'elle sert

Pour moi, plus une fille est jolie, plus elle est folle. Ce qui fait de vous une folle à lier.Ce qui distingue un homme sain d'un aliéné, c'est précisément que l'homme sain a toutes les maladies mentales, et que l'aliéné n'en a qu'une.Ce qui distingue un homme sain d’un aliéné, c’est précisément que l’homme sain a toutes les maladies mentales, et que l’aliéné n’en a qu’une.Ce qui distingue un homme sain d'un aliéné, c'est précisément que l'homme sain a toutes les maladies mentales, et que l'aliéné n'en a qu'une !.L’erreur ne nous éloigne pas du réel : elle se sert de lui pour nous leurrer : elle l’irréalise. Ainsi trompe-t-elle à la fois ceux qui la croient et ceux qui la mettent en doute. Elle volatilise nos regards en volatilisant ce qu’ils découvriraient.Quand une fois la pudeur est immolée, elle ne revient pas plus que les belles années : c'est elle qui sert leur véritable intérêt ; elle augmente leur beauté ; elle en est la fleur ; elle sert d'excuse à la laideur ; elle est le charme des yeux, l'attrait des cœurs.