L'eau qui ne court pas fait un marais, l'esprit qui ne travaille pas fait un sot.


l'eau-ne-court-un-marais-l'esprit-ne-travaille-un-sot
victor hugol'eaunecourtunmaraisl'esprittravaillesotl'eau quiqui nene courtcourt pasfait unun maraisl'esprit quiqui nene travailletravaille pasfait unun sotl'eau qui nequi ne courtne court pascourt pas faitpas fait unfait un maraisl'esprit qui nequi ne travaillene travaille pastravaille pas faitpas fait unfait un sotl'eau qui ne courtqui ne court pasne court pas faitcourt pas fait unpas fait un maraisl'esprit qui ne travaillequi ne travaille pasne travaille pas faittravaille pas fait unpas fait un sotl'eau qui ne court pasqui ne court pas faitne court pas fait uncourt pas fait un maraisl'esprit qui ne travaille pasqui ne travaille pas faitne travaille pas fait untravaille pas fait un sot

L’essentiel se fait en amont de l’écriture. Moi, je ne suis pas un écrivain qui écrit, je veux dire qui cherche en écrivant, qui travaille en écrivant, moi, je travaille en marchant, je travaille en rêvant, je travaille en parlant avec les gens, je travaille en lisant, je travaille parfois en écoutant de la musique, mais me mettre à la table, c’est simplement me décider à accoucher, quoi, à me débarrasser de l’histoire, à la donner aux autres.Bien qu'il y ait plusieurs épithètes pour l'esprit, qui paraissent une même chose, le ton et la manière de les prononcer y mettent de la différence : mais comme les tons et les manières ne se peuvent écrire, je n'entrerai point dans un détail qu'il serait impossible de bien expliquer. L'usage ordinaire le fait assez entendre ; et en disant qu'un homme a de l'esprit, qu'il a beaucoup d'esprit, et qu'il a un bon esprit, il n'y a que les tons et les manières qui puissent mettre de la différence entre ces expressions, qui paraissent semblables sur le papier, et qui expriment néanmoins différentes sortes d'esprit. On dit encore qu'un homme n'a qu'une sorte d'esprit, qu'il a de plusieurs sortes d'esprit, et qu'il a toutes sortes d'esprit. On peut être sot avec beaucoup d'esprit, et on peut n'être pas sot avec peu d'esprit.Qu’importe ! On fait la guerre ou on ne la fait pas ! Moi qui ai jadis tant travaillé au maintien de la paix, j’ai fait la guerre en 1939-1940 et j’entends la continuer jusqu’à la victoire.Un homme d'esprit passe souvent pour un fou devant celui qui l'écoute ; car celui qui écoute n'a que l'alternative de se croire sot, ou l'homme d'esprit fou : il est bien plus court de prendre le dernier parti.C'est l'eau qui fait le cygne. Qui veut faire le cygne sans l'eau fait l'oie.Un sot qui veut paraître un homme d'esprit a toujours recours à des moyens qui d'un homme d'esprit feraient un sot.