L'angoisse. Réaction inévitable de l'être face à l'inconnu qui l'enserre.


l'angoisse-réaction-inévitable-de-l'être-face-à-l'inconnu-l'enserre
fernand ouellettel'angoisseréactioninévitabledel'êtrefacel'inconnul'enserreréaction inévitableinévitable dede l'êtrel'être faceface àà l'inconnul'inconnu quiqui l'enserreréaction inévitable deinévitable de l'êtrede l'être facel'être face àface à l'inconnuà l'inconnu quil'inconnu qui l'enserreréaction inévitable de l'êtreinévitable de l'être facede l'être face àl'être face à l'inconnuface à l'inconnu quià l'inconnu qui l'enserreréaction inévitable de l'être faceinévitable de l'être face àde l'être face à l'inconnul'être face à l'inconnu quiface à l'inconnu qui l'enserre

L'inconnu est porteur d'angoisse.L'angoisse est la disposition fondamentale qui nous place face au néant.L'angoisse est la disposition fondamentale qui vous place face au néant.Inconnu  : Qui veut un lézard-mayo' ? Inconnu  : Un mammouth-cornichon pour moi ! Inconnu  : Ils sont très bons tes sandwichs, tu les as tous réussis ! Sauf ceux à la terre.Il n’y a pas d’amour vrai sans angoisse. L’angoisse que tout s’arrête à chaque instant. L’angoisse que la vie reprenne soudain ce qu’elle a donné.Je deviens terriblement moi-même.Peut-être par réaction contre tout ce qui me contraint de plus en plus à être un autre.