L'amour n'est pas autre chose que l'idée de la supériorité de l'être qu'on possède, et, cette idée détruite, il n'y a plus que l'amitié.


l'amour-n'-chose-l'idée-de-supériorité-de-l'être-qu'on-possède-cette-idée-détruite-n'y-a-plus-l'amitié
george sandl'amourn'estchosel'idéedesupérioritél'êtrequ'onpossèdecetteidéedétruiten'yplusl'amitiél'amour n'estn'est pasautre chosechose queque l'idéel'idée dede lala supérioritésupériorité dede l'êtrel'être qu'onqu'on possèdecette idéeidée détruiteil n'yplus queque l'amitiél'amour n'est pasn'est pas autrepas autre choseautre chose quechose que l'idéeque l'idée del'idée de lade la supérioritéla supériorité desupériorité de l'êtrede l'être qu'onl'être qu'on possèdecette idée détruiten'y a plusa plus queplus que l'amitiél'amour n'est pas autren'est pas autre chosepas autre chose queautre chose que l'idéechose que l'idée deque l'idée de lal'idée de la supérioritéde la supériorité dela supériorité de l'êtresupériorité de l'être qu'onde l'être qu'on possèdeil n'y a plusn'y a plus quea plus que l'amitiél'amour n'est pas autre chosen'est pas autre chose quepas autre chose que l'idéeautre chose que l'idée dechose que l'idée de laque l'idée de la supérioritél'idée de la supériorité dede la supériorité de l'êtrela supériorité de l'être qu'onsupériorité de l'être qu'on possèdeil n'y a plus quen'y a plus que l'amitié

Un prisonnier est plus possédé de l'idée de s'enfuir que son gardien n'est possédé de l'idée de le garder. Donc un prisonnier doit toujours réussir à se sauver. -Jules Verne
un-prisonnier-plus-possédé-de-l'idée-de-s'enfuir-gardien-n'-possédé-de-l'idée-de-garder-donc-un-prisonnier-toujours-réussir-à-se-sauver
Toute idée féconde tourne en pseudo-idée, dégénère en croyance. Il n'est guère qu'une idée stérile qui conserve son statut d'idée. -Emil Cioran
toute-idée-féconde-tourne-pseudo-idée-dégénère-croyance-il-n'-guère-qu'une-idée-stérile-conserve-statut-d'idée
Elles pleuraient de honte à l'idée que cette chose vile, l'argent, entrait en tiers dans la noble amitié qui les unissait depuis l'enfance. -Léon Tolstoï
elles-pleuraient-de-honte-à-l'idée-cette-chose-vile-l'argent-entrait-tiers-noble-amitié-unissait-l'enfance