L'amour de la Patrie est le premier amour. Et le dernier amour après l'amour de Dieu. C'est un feu qui s'allume alors que luit le jour.


l'amour-de-patrie-premier-amour-et-dernier-amour-après-l'amour-de-dieu-c'-un-feu-s'allume-luit-jour
verlainel'amourdepatriepremieramourdernieramouraprèsl'amourdieuc'estunfeus'allumeluitjourl'amour dede lala patriepatrie estle premierpremier amourle dernierdernier amouramour aprèsaprès l'amourl'amour dede dieuc'est unun feufeu quiqui s'allumes'allume alorsque luitluit lele jourl'amour de lade la patriela patrie estpatrie est leest le premierle premier amouret le dernierle dernier amourdernier amour aprèsamour après l'amouraprès l'amour del'amour de dieuc'est un feuun feu quifeu qui s'allumequi s'allume alorss'allume alors quealors que luitque luit leluit le jourl'amour de la patriede la patrie estla patrie est lepatrie est le premierest le premier amouret le dernier amourle dernier amour aprèsdernier amour après l'amouramour après l'amour deaprès l'amour de dieuc'est un feu quiun feu qui s'allumefeu qui s'allume alorsqui s'allume alors ques'allume alors que luitalors que luit leque luit le jourl'amour de la patrie estde la patrie est lela patrie est le premierpatrie est le premier amouret le dernier amour aprèsle dernier amour après l'amourdernier amour après l'amour deamour après l'amour de dieuc'est un feu qui s'allumeun feu qui s'allume alorsfeu qui s'allume alors quequi s'allume alors que luits'allume alors que luit lealors que luit le jour

L'amour de la Patrie est le premier amour Et le dernier amour après l'amour de Dieu. C'est un feu qui s'allume alors que luit le jour Où notre regard luit comme un céleste feu ;.Le premier amour, on ne l'oublie jamais. Je crois qu'on peut tomber amoureux autant de fois qu'on veut, ce qui compte vraiment, c'est le premier et le dernier amour.Un amour, par exemple, un amour vécu, votre dernier amour, mon amour, nos amours ne sont que des histoires d’amour et ne tiennent, ne durent, ne s’enrichissent, ne s’entretiennent que par quelque chose qui est de l’ordre du récit.Il n'y a pas d'amour qui ne soit à douleur Il n'y a pas d'amour dont on ne soit meurtri Il n'y a pas d'amour dont on ne soit flétri Et pas plus que de toi l'amour de la patrie Il n'y a pas d'amour qui ne vive de pleurs Il n'y a pas d'amour heureux Mais c'est notre amour à tous les deux.Il n'y a pas d'amour qui ne soit à douleur - Il n'y a pas d'amour dont on ne soit meurtri - Il n'y a pas d'amour dont on ne soit flétri - Et pas plus que de toi l'amour de la patrie - Il n'y a pas d'amour qui ne vive de pleurs - Il n'y a pas d'amour heureux - Mais c'est notre amour à tous deux.C'est Dieu qui mit l'amour au bout de tout chose, L'amour en qui tout vit, l'amour sur qui tout pose ! C'est Dieu qui fait la nuit plus belle que le jour. C'est Dieu qui sur ton corps, ma jeune souveraine, A versé la beauté comme une coupe pleine, Et dans mon coeur l'amour !.