L'amour c'est comme la guerre car je tire des coups avec un canon,,avec une bécane on écrase pas un camion.


l'amour-c'-guerre-tire-coups-un-canon-une-bécane-on-écrase-un-camion
seth guekol'amourc'estguerretirecoupsuncanonavecunebécaneonécrasecamionl'amour c'estc'est commela guerreguerre carje tiretire desdes coupscoups avecavec unune bécanebécane onon écraseécrase paspas unun camionl'amour c'est commec'est comme lacomme la guerrela guerre carguerre car jecar je tireje tire destire des coupsdes coups aveccoups avec unune bécane onbécane on écraseon écrase pasécrase pas unpas un camionl'amour c'est comme lac'est comme la guerrecomme la guerre carla guerre car jeguerre car je tirecar je tire desje tire des coupstire des coups avecdes coups avec unune bécane on écrasebécane on écrase pason écrase pas unécrase pas un camionl'amour c'est comme la guerrec'est comme la guerre carcomme la guerre car jela guerre car je tireguerre car je tire descar je tire des coupsje tire des coups avectire des coups avec unune bécane on écrase pasbécane on écrase pas unon écrase pas un camion

Il faut attaquer l'opinion avec ses armes : on ne tire pas des coups de fusil aux idées. -Rivarol
il-faut-attaquer-l'opinion-armes-on-ne-tire-coups-de-fusil-aux-idées
Il faut attaquer l'opinion avec ses armes: on ne tire pas des coups de fusil aux idées. -Rivarol
il-faut-attaquer-l'opinion-armes-on-ne-tire-coups-de-fusil-aux-idées
En politique internationale, les coups d'épingle répétés finissent par engendrer des coups de canon. -Gustave Le Bon
en-politique-internationale-coups-d'épingle-réps-finissent-engendrer-coups-de-canon
En politique internationale, les coups d’épingle répétés finissent par engendrer des coups de canon. -Gustave Le Bon
en-politique-internationale-coups-dépingle-réps-finissent-engendrer-coups-de-canon
Trompettes, coups de canon, lâchers de colombes. Merci de ne pas libérer les volatiles avant les tirs de canon parce que ça serait un carnage. -Gilles Legardinier
trompettes-coups-de-canon-lâchers-de-colombes-merci-de-ne-libérer-volatiles-tirs-de-canon-ça-serait-un-carnage