L'alcool a été fait pour supporter le vide de l'univers, le balancement des planètes, leur rotation imperturbable dans l'espace leur silencieuse indifférence à l'endroit de votre douleur.


l'alcool-a-été-supporter-vide-de-l'univers-balancement-planè-rotation-imperturbable-l'espace-silencieuse-indifférence-à-l'endroit-de
marguerite durasl'alcoolsupportervidedel'universbalancementplanètesrotationimperturbablel'espacesilencieuseindifférencel'endroitdouleurpour supportersupporter lele videvide dede l'universle balancementbalancement desdes planètesleur rotationrotation imperturbableimperturbable dansdans l'espacel'espace leurleur silencieusesilencieuse indifférenceindifférence àà l'endroitl'endroit dede votrevotre douleurl'alcool a étéfait pour supporterpour supporter lesupporter le videle vide devide de l'universle balancement desbalancement des planètesleur rotation imperturbablerotation imperturbable dansimperturbable dans l'espacedans l'espace leurl'espace leur silencieuseleur silencieuse indifférencesilencieuse indifférence àindifférence à l'endroità l'endroit del'endroit de votrede votre douleur

Vouloir, s'efforcer, voilà tout leur être ; c'est comme une soif inextinguible. Or tout vouloir a pour principe un besoin, un manque, donc une douleur ; c'est par nature, nécessairement, qu'ils doivent devenir la proie de la douleur. Mais que la volonté vienne à manquer d'objet, qu'une prompte satisfaction vienne à lui enlever tout motif de désirer, et les voilà tombés dans un vide épouvantable, dans l'ennui ; leur nature, leur existence leur pèse d'un poids intolérable.C'est quand l'immensité du silence et de l'obscurité pèse sur votre âme que, souvent, les idées les plus folles naissent. Leur lueur vous réconforte et vous croyez en leur bienveillance ; leur pureté vous émeut et vous les pensez justes ; leur éclat vous ravit et vous êtes sûr de leur pertinence. Dès lors, vous êtes prêt à braver vos craintes, votre retenue, prêt à vous adresser au monde, à travers l'espace, prêt à vider votre coeur sur le clavier d'un ordinateur.L’invention picturale ou la fantasmagorie littéraire permettent de supporter le réel désolé en apportant des compensations magiques, et il est troublant de constater que beaucoup d’artistes et d’écrivains connus ont été marqués par des souffrances précoces. Chez ces personnalités blessées dans leur enfance, le besoin de création peut représenter quelque chose de vital pour reconstruire leur existence et les empêcher de sombrer.La maison, c'est la maison de famille, c'est pour y mettre les enfants et les hommes, pour les retenir dans un endroit fait pour eux, pour y contenir leur égarement, les distraire de cette humeur d'aventure, de fuite qui est la leur depuis les commencements des âges.Ce voeu de retour à la paix, l'humanité le doit à des centaines de milliers de personnes qui, sans aucune faute de leur part, pour le seul fait de leur nationalité ou de leur origine ethnique, ont été vouées à la mort ou à une progressive extinction.Ce qui d’autre part rend encore les hommes sociables, c’est qu’ils sont incapables de supporter la solitude et de se supporter eux-mêmes quand ils sont seuls. C’est leur vide intérieur et leur fatigue d’eux-mêmes qui les poussent à chercher la société, à courir les pays étrangers et à entreprendre des voyages.