Là est la différence entre le poète et l'homme d'action : l'un se livre au sentiment pour le reproduire en images vives, il ne juge qu'après ; tandis que l'autre sent et juge à la fois.


là-différence-entre-poète-l'homme-d'action-l'un-se-livre-sentiment-reproduire-images-vives-ne-juge-qu'après-l'-sent-juge-à
balzacdifférenceentrepoètel'hommed'actionl'unselivresentimentreproduireimagesvivesnejugequ'aprèsl'autresentla différencedifférence entreentre lele poètepoète etet l'hommel'homme d'actiond'actionl'unl'un sese livrelivre auau sentimentsentiment pourle reproduirereproduire enen imagesimages vivesil nene jugejuge qu'aprèsqu'aprèsque l'autrel'autre sentsent etet jugejuge àest la différencela différence entredifférence entre leentre le poètele poète etpoète et l'hommeet l'homme d'actionl'homme d'actionl'un sel'un se livrese livre aulivre au sentimentau sentiment poursentiment pour lepour le reproduirele reproduire enreproduire en imagesen images vivesil ne jugene juge qu'aprèsjuge qu'aprèstandis que l'autreque l'autre sentl'autre sent etsent et jugeet juge àjuge à la

La différence entre celui qui est jugé et celui qui juge : les deux ne regardent pas par le même bout de la lorgnette.La différence entre celui qui est jugé et celui qui juge: les deux ne regardent pas par le même bout de la lorgnette.L'Eternel donc être juge, et juge entre moi et toi, et de voir, et plaider ma cause, et délivre - moi de ta mainUn juge habitué est un juge mort pour la justice.Jeune tu as encore les hommes pour juge ; vieux, ne l'oublie pas, tu n'as plus pour juge que Dieu.C'est une prétention singulière de la médecine moderne que de vouloir dicter ses devoirs à la conscience de chacun. Tous les bêlements de la Charte officielle sont sans pouvoir d'action contre ce fait de conscience: à savoir, que, plus encore que de la mort, je suis le maître de ma douleur. Tout homme est juge, et juge exclusif, de la quantité de douleur physique, ou encore de vacuité mentale qu'il peut honnêtement supporter.