Je suis l'Orgueil : je ne daigne pas- avoir de parents. Je suis comme la puce d'Ovide ; je puis me fourrer dans tous les coins d'une fille ; tantôt, sous forme de perruque, je m’assois sur son front ; tantôt, sous forme de collier, je me pends à son cou ; tantôt, sous forme d'éventail à plumes, je la baise ; et alors, me changeant en chemise brodée, je fais ce que je veux.


je-suis-l'orgueil-ne-daigne-de-parents-je-suis-puce-d'ovide-puis-me-fourrer-coins-d'une-fille-tantôt-forme-de-perruque-massois
christopher marlowesuisl'orgueilnedaignedeparentspuced'ovidepuismefourrercoinsd'unefilletantôtformeperruquem’assoisfrontcollierpendscoud'éventailplumesbaisechangeantchemisebrodéefaisveuxje suissuis l'orgueill'orgueilje nene daignedaigne pasavoir dede parentsje suissuis commela pucepuce d'ovided'ovideje puispuis meme fourrerfourrer dansles coinscoins d'uned'une fillefilletantôtsous formeforme dede perruqueje m’assoism’assois surson frontfronttantôtsous formeforme dede collierje meme pendspends àson coucoutantôtsous formeforme d'éventaild'éventail àà plumesla baisebaiseme changeantchangeant enen chemisechemise brodéeje faisfais ceje veuxje suis l'orgueilsuis l'orgueilje neje ne daignene daigne pasavoir de parentsje suis commesuis comme lacomme la pucela puce d'ovidepuce d'ovideje puisje puis mepuis me fourrerme fourrer dansfourrer dans toustous les coinsles coins d'unecoins d'une filled'une fillesous forme deforme de perruqueje m’assois surm’assois sur sonsur son frontson frontsous forme deforme de collierje me pendsme pends àpends à sonà son couson cousous forme d'éventailforme d'éventail àd'éventail à plumesje la baisela baiseme changeant enchangeant en chemiseen chemise brodéeje fais cefais ce queque je veux

Les nuages, c'est comme les rêves. Tantôt gais, tantôt tristes. On croit les tenir, ils se décomposent sous la main. Le souvenir est souvent ce qu'il en reste de meilleur. -Harry Bernard
les-nuages-c'-rêves-tantôt-gais-tantôt-tristes-on-croit-tenir-se-décomposent-main-le-souvenir-souvent-qu'-reste-de-meilleur