Je sais qu'une preuve n'est qu'une erreur inventée par l'homme pour justifier à ses yeux et aux yeux des autres sa lubricité et sa folie.


je-sais-qu'une-preuve-n'-qu'une-erreur-inventée-l'homme-justifier-à-yeux-aux-yeux-autres-lubricité-folie
william faulknersaisqu'unepreuven'esterreurinventéel'hommejustifieryeuxauxautreslubricitéfolieje saissais qu'unequ'une preuvepreuve n'estn'est qu'unequ'une erreurerreur inventéeinventée parpar l'hommel'homme pourpour justifierjustifier àses yeuxyeux etet auxaux yeuxyeux desdes autresautres sasa lubricitélubricité etsa folieje sais qu'unesais qu'une preuvequ'une preuve n'estpreuve n'est qu'unen'est qu'une erreurqu'une erreur inventéeerreur inventée parinventée par l'hommepar l'homme pourl'homme pour justifierpour justifier àjustifier à sesà ses yeuxses yeux etyeux et auxet aux yeuxaux yeux desyeux des autresdes autres saautres sa lubricitésa lubricité etlubricité et saet sa folieje sais qu'une preuvesais qu'une preuve n'estqu'une preuve n'est qu'unepreuve n'est qu'une erreurn'est qu'une erreur inventéequ'une erreur inventée parerreur inventée par l'hommeinventée par l'homme pourpar l'homme pour justifierl'homme pour justifier àpour justifier à sesjustifier à ses yeuxà ses yeux etses yeux et auxyeux et aux yeuxet aux yeux desaux yeux des autresyeux des autres sades autres sa lubricitéautres sa lubricité etsa lubricité et salubricité et sa folieje sais qu'une preuve n'estsais qu'une preuve n'est qu'unequ'une preuve n'est qu'une erreurpreuve n'est qu'une erreur inventéen'est qu'une erreur inventée parqu'une erreur inventée par l'hommeerreur inventée par l'homme pourinventée par l'homme pour justifierpar l'homme pour justifier àl'homme pour justifier à sespour justifier à ses yeuxjustifier à ses yeux età ses yeux et auxses yeux et aux yeuxyeux et aux yeux deset aux yeux des autresaux yeux des autres sayeux des autres sa lubricitédes autres sa lubricité etautres sa lubricité et sasa lubricité et sa folie

Tout homme est important à ses propres yeux, c'est une vérité que chacun de nous a reconnue involontairement ou imprudemment une fois dans sa vie. Il s'ensuit de là que tout homme se croit important aux yeux du public.L'orgueil ne naît pas de la réussite ; il l'engendre, par le besoin où il est de se justifier aux yeux d'autrui et aux siens.Elle était si délicatement blanche, d'un blanc de glaïeul blanc, avec ses bras fuselés, son presque pas de hanches, son ventre plat et ses petits seins toujours émus ; l'anatomie d'un gosse, mais démentie par le plus fin visage, l'ovale le plus pur, un ovale angélique de pairesse, où tremblaient, comme deux fleurs lumineuses, deux larges yeux candides, inquiets, effarouchés, des yeux de nymphe surprise, des yeux de biche aux abois, des yeux d'effroi et de pudeur. .. , et la cernure adorable de ses yeux, le bleu pastellisé de leurs paupières 42 soyeuses, comme ils étaient bien les yeux de ce corps frêle et toujours las ! En vérité, ce sont les seuls que j'aie aimés, je crois.Les yeux sont les messagers de l'âme. Nous gardons nos yeux ouverts, nous voyons les yeux dans les yeux avec certains, mais fermons les yeux aux autres.C'est mon homme, c'est ma pâte à aimer, ma pâte à rire, ma pâte à pétrir, ma pâte à souffrir, je sais tout de lui, je peux le raconter en fermant les yeux, je peux dire ses mots avant même qu'il ne les prononce, je peux lire dans sa tête, dans ses petits yeux malins. Je le raconterais les yeux fermés cet homme là.Combien de fois, en voulant paraître sage aux yeux des autres, l'on ne fait que montrer sa folie et son ignorance.