Je pensais au voyage, je me répétais : Plus qu'un jour !. .. je crus devoir lui écrire ces quelques mots : La perception commence au changement de sensation ; d'où la nécessité du voyage.


je-pensais-voyage-me-répétais-plus-qu'un-jour-crus-devoir-lui-écrire-quelques-mots-la-perception-commence-changement-de-sensation
gidepensaisvoyagemerépétaisplusqu'unjourcrusdevoirluiécrirequelquesmotsperceptioncommencechangementdesensationd'oùnécessitévoyageje pensaispensais auau voyageje meme répétaisrépétaisplusplus qu'unqu'un jourjourje cruscrus devoirdevoir luilui écrireécrire cesces quelquesquelques motsmotsla perceptionperception commencecommence auau changementchangement dede sensationsensationd'oùd'où lala nécessiténécessité dudu voyageje pensais aupensais au voyageje me répétaisme répétaisplus qu'unplus qu'un jourqu'un jourje crusje crus devoircrus devoir luidevoir lui écrirelui écrire cesécrire ces quelquesces quelques motsquelques motsla perceptionla perception commenceperception commence aucommence au changementau changement dechangement de sensationde sensationd'où lad'où la nécessitéla nécessité dunécessité du voyage

La perception commence au changement de sensation ; d'où la nécessité du voyage. -André Gide
la-perception-commence-changement-de-sensation-d'où-nécessité-voyage
La perception commence au changement de sensation. -André Gide
la-perception-commence-changement-de-sensation
Voyage, Voyage, et changement de lieu de répandre la vigueur -Seneca
voyage-voyage-changement-de-lieu-de-répandre-vigueur
Un voyage se passe de motifs. Il ne tarde pas a prouver qu'il se suffit a lui-meme. On croit qu'on va faire un voyage, mais bientot, c'est le voyage qui vous fait, ou vous defait. -Nicolas Bouvier
un-voyage-se-passe-de-motifs-il-ne-tarde-a-prouver-qu'-se-suffit-a-lui-meme-on-croit-qu'on-va-faire-un-voyage-bientot-c'-voyage-defait