Je ne crois pas que l'amitié qui succède à l'amour soit une déperdition ou un accommodement parce que, dans ce cas, l'amitié ne subsisterait pas. Si l'amitié succède à l'amour c'est que l'amour était assez riche pour pouvoir devenir amitié.


je-ne-crois-l'amitié-succède-à-l'amour-soit-une-déperdition-un-accommodement-cas-l'amitié-ne-subsisterait-si-l'amitié-succède-à
françois mitterandnecroisl'amitiésuccèdel'amoursoitunedéperditionunaccommodementcassubsisteraitc'estétaitassezrichepouvoirdeveniramitiéje nene croiscrois pasque l'amitiél'amitié quiqui succèdesuccède àà l'amourl'amour soitsoit uneune déperditiondéperdition ouou unun accommodementaccommodement parcece casl'amitié nene subsisteraitsubsisterait passi l'amitiél'amitié succèdesuccède àà l'amourl'amour c'estc'est queque l'amourl'amour étaitétait assezassez richeriche pourpour pouvoirpouvoir devenirdevenir amitiéje ne croisne crois pascrois pas quepas que l'amitiéque l'amitié quil'amitié qui succèdequi succède àsuccède à l'amourà l'amour soitl'amour soit unesoit une déperditionune déperdition oudéperdition ou unou un accommodementun accommodement parceaccommodement parce quedans ce casl'amitié ne subsisteraitne subsisterait passi l'amitié succèdel'amitié succède àsuccède à l'amourà l'amour c'estl'amour c'est quec'est que l'amourque l'amour étaitl'amour était assezétait assez richeassez riche pourriche pour pouvoirpour pouvoir devenirpouvoir devenir amitié