Je lui demandais des comptes, on ne doit jamais le faire entre ceux qui sont en amour. Il n'existe ni trahi, ni traître, ni juste ni impie, l'amour existe tant qu'il dure et la ville tant qu'elle ne s'écroule pas.


je-lui-demandais-comptes-on-ne-jamais-faire-entre-amour-il-n'existe-trahi-traître-impie-l'amour-existe-tant-qu'-dure-ville-tant-qu'-ne
erri de lucaluidemandaiscomptesonnejamaisfaireentreamourn'existetrahitraîtreimpiel'amourexistetantqu'ildurevillequ'elles'écrouleje luilui demandaisdemandais desdes compteson nene doitdoit jamaisjamais lele fairefaire entreentre ceuxen amouril n'existen'existe nini trahini traîtreni impiel'amour existeexiste tanttant qu'ilqu'il duredure etla villeville tanttant qu'ellequ'elle nene s'écroules'écroule pasje lui demandaislui demandais desdemandais des compteson ne doitne doit jamaisdoit jamais lejamais le fairele faire entrefaire entre ceuxentre ceux quisont en amouril n'existe nin'existe ni trahini juste nijuste ni impiel'amour existe tantexiste tant qu'iltant qu'il durequ'il dure etdure et laet la villela ville tantville tant qu'elletant qu'elle nequ'elle ne s'écroulene s'écroule pas

L'amour est plus beau quand il est impossible, l'amour le plus absolu n'est jamais réciproque. Mais le coup de foudre existe, il a lieu tous les jours, à chaque arrêt d'autobus, entre des personnes qui n'osent pas se parler. Les êtres qui s'aiment le plus sont ceux qui ne s'aimeront jamais.Plaisir d'amour ne dure qu'un moment,Chagrin d'amour dure toute la vie.J'ai tout quitté pour l'ingrate Sylvie.Elle me quitte et prend un autre amant.Plaisir d'amour ne dure qu'un moment,Chagrin d'amour dure toute la vie.Tant que cette eau coulera doucementVers ce ruisseau qui borde la prairie,Je t'aimerai, me répétait Sylvie,L'eau coule encore, elle a changé pourtant.Plaisir d'amour ne dure qu'un moment,Chagrin d'amour dure toute la vie.Toutes mes phrases sont pleines de jamais et de toujours, elle pense que l'absolu n'existe pas. Au fil des mois, je me suis demandé si tant de disparités ne révélaient pas quelque chose de plus profond. N'allaient-elles pas se cristalliser à la longue et s'insinuer entre nous au point de contredire ce qui nous avait réunis ?.Et lui répondait : « Le désir de l'amour engendre l'amour. » Elle disait : « Mon corps porte tant et tant de cicatrices ; j'ai besoin de douceur et de tendresse qui fermeront mes blessures.Tant de fois s'appointer, tant de fois se fâcher, Tant de fois rompre ensemble et puis se renouer, Tantôt blâmer Amour et tantôt le louer, Tant de fois se fuir, tant de fois se chercher, Tant de fois se montrer, tant de fois se cacher, Tantôt se mettre au joug, tantôt le secouer, Avouer sa promesse et la désavouer, Sont signes que l'Amour de près nous vient toucher.Pour qu’il existe, cet amour, il faut que les deux êtres soient tellement nés l’un pour l’autre, se trouvent accrochés l’un à l’autre par tant de points, par tant de goûts pareils, par tant d’affinités de la chair, de l’esprit, du caractère, se sentent liés par tant de choses de toute nature, que cela forme un faisceau d'attaches.