Je crois que vous voyez tons deux combien l’art des vers et l’art de juger sont difficiles ; plus on connait l’art, plus on en sent les épines.


je-crois-voyez-tons-deux-combien-lart-vers-lart-de-juger-difficiles-plus-on-connait-lart-plus-on-sent-épines
voltairecroisvoyeztonsdeuxcombienl’artversdejugerdifficilesplusonconnaitl’artsentépinesje croiscrois quevous voyezvoyez tonstons deuxdeux combiencombien l’artl’art desdes versvers etet l’artl’art dede jugerjuger sontsont difficilesdifficilesplusplus onon connaitconnait l’artplus onon enen sentsent lesles épinesje crois quecrois que vousque vous voyezvous voyez tonsvoyez tons deuxtons deux combiendeux combien l’artcombien l’art desl’art des versdes vers etvers et l’artet l’art del’art de jugerde juger sontjuger sont difficilessont difficilesplus onplus on connaiton connait l’artplus on enon en senten sent lessent les épinesje crois que vouscrois que vous voyezque vous voyez tonsvous voyez tons deuxvoyez tons deux combientons deux combien l’artdeux combien l’art descombien l’art des versl’art des vers etdes vers et l’artvers et l’art deet l’art de jugerl’art de juger sontde juger sont difficilesjuger sont difficilesplus on connaitplus on connait l’artplus on en senton en sent lesen sent les épinesje crois que vous voyezcrois que vous voyez tonsque vous voyez tons deuxvous voyez tons deux combienvoyez tons deux combien l’arttons deux combien l’art desdeux combien l’art des verscombien l’art des vers etl’art des vers et l’artdes vers et l’art devers et l’art de jugeret l’art de juger sontl’art de juger sont difficilesde juger sont difficilesplus on connait l’artplus on en sent leson en sent les épines

L'art brut : c'est quoi au juste ? l'art des fous, des marginaux, des médiums, des amateurs. le nomà été inventé par Jean Dubuffet. D'autres l'appellent l'art otsider, art psychotique. Les anglais disent RAW, art cru.Il n'y a pas d'autre art que l'art amoureux. C'est l'art souverain de la lenteur et de la vitesse. C'est l'art de susciter un éclair, sans jamais l'arrêter en l'orientant vers nous.Qui connaît l'art d'impressionner l'imagination des foules connaît aussi l'art de les gouverner.L’art de plaire, l’art de penser, l’art d’aimer, l’art de parler, beaux préceptes, mais peu utiles, quand ils ne sont pas enseignés par la nature.Tu me diras qu’alors on ferait bien de se passer de l’art et des artistes. – Cela est d’abord vrai mais enfin, les grecs et les français et les vieux hollandais ont accepté l’art et nous voyons l’art toujours ressusciter après les décadences fatales – et je ne crois pas qu’on serait plus vertueux pour cette raison qu’on aurait en horreur et les artistes et leur art.L'art de juger et l'art de raisonner sont exactement le même.